Vous incarnerez un personnage, créé par vos soins au sein de l'univers DBZ. Vos choix se limitent à votre imagination ! Progressez, devenez plus puissant et parvenez à vos fins !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Discord du Forum !Discord du Forum !  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Arkay le bogoss

Aller en bas 
AuteurMessage
Arkay

avatar


MessageSujet: Arkay le bogoss   Lun 7 Mai - 23:54

Arkay


Nom : Arkay

Âge : Environ 6.000 ans

Espèce : Dieu

But : Récupérer tout ce qu'il a perdu, après s'être vengé.

Capacités : Téléportation, contrôle du temps

Bonus de race :

Dieu : Insensible aux effets d'environnement.
Démon : Encaisse mieux les coups.

Description physique

Arkay ressemble quelque peu à un humain pas particulièrement musclé, d'environ 1m75. Cependant, un bout de crâne osseux prend une partie de son visage. Il porte un uniforme blanc ainsi qu'un kimono de la même couleur, au dessus de sandales. Son visage tire une expression pour la plupart du temps désintéressée, de part son arrogance et son manque d'intérêt pour le monde des mortels. Ainsi il paraît relativement NONCHALANT et son aspect extrêmement froid ne donne que très peu envie de se lier d'amitié avec lui, à raisons. Son regard froid glace ses ennemis sur place grâce à des attaques mentales froides qui témoignent de la froideur d'Arkay.


Sa lame, Shirayushi, est rengainée à sa taille. Son poignet noir est ornée de tissu vert. Sa lame, d'un gris métallique brillant, est entourée d'une sombre lueur noire lorsqu'elle est dégainée.

Description mentale

Arkay est un homme d'apparence relativement calme et inébranlable, bien qu'il peut se montrer instable en de très rares occasions lorsqu'il est touché à son égo.

Lors des discussions, il se montrera toujours méprisant et arrogant, de part son attitude désintéressée, mais aussi de part les mots employés. Il se considérera toujours supérieur à vous, peu importe si votre force se place au-dessus de la sienne.

Arkay est quelqu'un qui connaît sa valeur, bien qu'il était bien plus réservé auparavant. Au fil des années, il acquis une certaine confiance aveugle en ses pouvoirs, ce qui a déteint sur sa personnalité et l'a rendu beaucoup trop sûr de lui, imbu de sa propre personne. Cette confiance, bien que légèrement ébranlée à la fin, demeure tout de même au fond de lui.

Extrêmement froid avec les "mortels", il devra cependant apprendre à sa familiariser avec eux, lui qui n'a pourtant jamais été bon pour mentir sur ses sentiments. Pour les cacher, en revanche, c'est un autre sujet. Après plusieurs milliers d'années, il va devoir reprendre son ancienne personnalité, c'est-à-dire bien plus réservé afin de pouvoir mieux se fondre dans la masse et pouvoir poursuivre ses objectifs sans grand obstacles. Malgré tout, il reste un génie, que ce soit au niveau intellectuel ou physique. Ce qui fait sa réelle force, c'est sa capacité d'adaptation hors du commun.

D'un naturel pragmatique, il choisira toujours l'option qui lui sera la plus favorable, sans penser aux pertes, il ne pensera qu'aux gains.

Après avoir connu la trahison, il n'accordera plus aucune confiance en qui que ce soit. Du moins, c'est ce qu'il se dit. Une certaine haine s'est développée au fond de lui

Histoire

Chapitre 1 : une engeance condamnée



Tout être naît dans un seul but… mourir. Mais pas tous. Les dieux en sont des exceptions. Mais pour parvenir à un tel rang, il faut soit être né de parents dieux, soit être un mortel avec des capacités surpuissantes.

Arkay n’appartenait cependant à aucune de ces deux catégories. Sa naissance… fut en Enfer. Sa mère, démon, engendra le jeune Arkay… Mais quelle ne fut pas la surprise de tous les autres démons présents lorsqu’ils découvrirent que l’enfant ne ressemblait pas totalement à un démon. En effet, il avait plutôt l’apparence d’un… humain. Elle aurait ainsi violé l’un des codes principaux des démons ; ne jamais s’accoupler avec une autre race que la sienne.


« TRAÎTRESSE ! »

« MENESSE ! »

« RIBAUDE ! »



Ses semblables la pointèrent tous du doigt. Elle avait commis l’irréparable.

Immédiatement, elle prit son enfant et voulut s’envoler afin de la protéger… mais fut très vite attrapée par les démons qui s’agglutinèrent autour d’elle afin de l’empêcher de faire un quelconque mouvement.


« A-Arrêtez… P-Pas mon enfant… Arkay… »


Susurra-t-elle, étouffée par les démons qui la bloquaient, pendant que d’autres lui arrachaient son enfant des mains.


« Tu sais ce que ça veut dire… Il finira à la Fosse ! »



Et au même moment, une main lui transperça le cœur.


« Tu sais bien que nous ne devons JAMAIS nous mélanger, c’est ce qui nous est imposé… »


Déclara celui qui venait tout juste d’empaler la démone, un sentiment de frustration pouvant son lire dans son intonation.
Du sang coula le long de la bouche de sa mère, les larmes aux yeux en voyant son fils se faire emmener… à la Fosse.

La Fosse ? Elle savait ce que c’était. C’était justement à cause de ça qu’elle pleurait. Sa mort à elle lui importait peu, elle était cependant extrêmement attachée à son fils. Instinct maternel ? Sentiment de devoir le protéger ? Ou était-ce plus profond que cela…


« Ar…kay… »


Elle tomba lourdement au sol, le visage tourné vers les démons, les yeux grands ouverts. Mais elle ne respirait plus.
Le nouveau-né quant à lui pleurait. Il se débattait par instinct, quelque chose semblait le pousser à ne pas se laisser faire, sentant sa vie en danger. Mais rien n’y fait. Les démons l’avaient emmené jusqu’à une sorte de précipice, si profond que le sol rouge n’était même pas visible du dessus.

Les deux hommes qui tenaient Arkay se jetèrent un regard, puis acquiescèrent de la tête, l’air tout de même assez troublés.

Ils jetèrent donc le nouveau-né dans la fosse… sous ses pleurs. Sans plus attendre, ils retournèrent à leurs activités, voulant visiblement éviter d’assister à ce qui allait suivre.

Arkay chuta violemment au sol. Son corps aurait normalement dû se briser à ce moment-là, mais il n’en fut rien. Il rebondit simplement, sans ressentir de douleur particulière. Il stoppa ses pleurs, se rendant compte que son environnement avait drastiquement changé. C’est alors qu’il se mit à quatre pattes, et commença à marcher. Ce n’était en soi pas surprenant pour un nouveau-né démon, vu qu’ils naissent dans un stade bien plus avancé que les bébés normaux.




Des ombres planèrent ensuite sur lui… Des petits cris se firent entendre… et des petites créatures noires au visage osseux surgirent des ténèbres, s’élançant sur Arkay, bouches grandes ouvertes !

C’est alors que dans un cri, une aura teintée d’un vert sombre apparût autour d’Arkay, larmes aux yeux balayant littéralement les créatures qui furent repoussées sur plusieurs mètres !

Ceci n’était en revanche pas très commun pour un nouveau-né, démon ou pas.

Ces créatures étaient ce qu’on appelait des Akumas, des âmes déchues qui étaient condamnées à errer dans la Fosse pour l’éternité à cause de leurs crimes bien trop horribles pour mériter le vivre en Enfer. Elles ont perdu toute conscience, et se nourrissent essentiellement d’autres âmes condamnées au même destin qu’elles. C’est actuellement le cas pour Arkay, qui est considéré comme une engeance par le Code de l’Enfer, étant condamné à devenir un Akuma.

Un akuma :
 

Le bruit en avait attiré de nombreux autres… et c’est tout un groupe qui s’était réuni autour du jeune démon, le regardant d’un air affamé.

Arkay, apeuré, sentait sa vie en danger. Il n’était âgé que d’une vingtaine de minutes, et il était confronté à une troupe de petites créatures juste un peu plus grosses que lui, prêtes à le dévorer ici et maintenant, comme si cela faisait des années qu’elles n’avaient pas eu à manger. Pendant un moment, on eut dit qu’il avait conscience de sa situation, qu’il savait qu’il devait faire quelque chose au risque d’y perdre la vie. Son instinct de survie fonctionnait à son apogée, son cœur battait à mille à l’heure, le regard terrorisé.

Il devait faire quelque chose, mais quoi… ? Ce n’était qu’un nouveau-né, une engeance hybride. Mais pourquoi devait-il subir cela, alors qu’il n’a rien choisi… ? Il n’était bien évidemment pas conscient de tout cela, mais son cerveau lui véhicula ce sentiment de détresse et de désespoir…

C’est alors que toutes les créatures sautèrent sur lui en même temps… avant de toutes finirent rasées sous la puissance d’une force inconnue, une énergie verte sombre vint alors les éradiquer en l’espace d’un seul instant, les faisant disparaître à jamais.

Arkay tomba au sol, épuisé. Il ne se rendait pas compte de ce qu’il venait de faire, il savait simplement que son espérance de vie avait été légèrement prolongée. Son instinct de survie était toujours en alerte, il sentait que le danger était loin d’avoir disparu. Il regarda alors rapidement autour de lui et constata que cette Fosse était bien plus grande que ce qu’on aurait pu croire. Il remarqua un petit trou dans le mur, juste assez large pour qu’il puisse y entrer.

Il marcha donc tant bien que mal jusqu’à ce dernier, tombant au sol à de nombreuses reprises… tout en étant pris en chasse par un autre groupe d’Akumas ! Il accéléra le pas, mais ces créatures se rapprochaient dangereusement de lui… mais il finit par se sauver in extremis ! A la dernière seconde, il entra dans le trou et les créatures se cognèrent contre le mur, étant trop larges pour pouvoir y entrer.

Le demi-démon se réfugia ainsi au fond… avant de perdre connaissance, ayant utilisé bien trop d’énergie qu’il était possible pour un nouveau-né, démon ou non.

Chapitre 2 : la Loi du plus fort


Plusieurs années passèrent… et Arkay avait dû se plier aux règles de la Fosse. La loi du plus fort. Il dut tuer de nombreuses créatures afin de se repaître de leurs cadavres. Il découvrit aussi que les akumas qu’il avait rencontré étaient très loin d’être les adversaires les plus coriaces qu’il pouvait rencontrer.

Il y avait de nombreuses variétés d’akumas, leur puissance et leur forme différaient selon le nombre de créatures qu’ils avaient pu dévorer et le nombre de crimes intolérables qu’ils avaient pu commettre lorsqu’ils étaient encore sous la forme d’une enveloppe charnelle. Arkay tentait tant bien que mal de survivre dans ce monde impitoyable, il avait accumulé beaucoup de puissance en dévorant lui-même des akumas, mais sa force tendait à stagner. Il lui en fallait plus. S’attaquer à de plus grosses créatures. Et c’est ce qu’il fit.

A 15 ans, il s’attaqua pour la première fois à un Grande Akuma, d’une taille de plusieurs mètres, faisant environ 5 fois la taille du jeune Arkay, d’une forme bien plus humanoïde que ses faibles congénères.

Le Grande Akuma:
 


Toutes ces années en solitaire dans cette éternelle quête de puissance pour la survie avaient marqué en lui un profond désir. Celui d’être le plus fort. Aucun autre but derrière tout cela, il n’avait jamais été éduqué, il ne savait donc rien du vrai monde, mais uniquement le sien.

Au cours d’un rude combat au corps-à-corps, il finit par être mordu au bras, faisant couler son sang noir… Alors qu’il avait pu se retirer de l’étreinte de l’imposante machoire du Grande Akuma, il n’eut même pas le temps de se rendre compte que son bras était en miettes qu’un groupe d’autres Grande Akumas s’étaient regroupés autour de lui, de la bave coulant le long de leur bouche osseuse, ayant visiblement senti le sang couler. Sang qui ne pouvait pas être le leur, puisqu’ils n’en possèdent pas.

En effet, bien que les akumas peuvent se dévorer entre eux, ils vouent un plaisir et une satisfaction beaucoup plus importante lorsqu’ils peuvent manger un non akuma, leur procurant une force et un sentiment d’apaisement non comparable avec celle procurée par l’un de leurs congénères.

Pour la deuxième fois au cours de sa vie, Arkay ressentit ce sentiment d’alerte extrême. Il se tenait le bras ensanglanté, tentant tant bien que mal d’oublier la douleur. Mais il était encerclé, il ne pouvait plus fuir, son combat s’arrêtait probablement là… et tous les Grande Akumas s’élancèrent sur lui !

Son cœur battait à mille à l’heure, il savait qu’il devait faire quelque chose, mais il n’était pas en capacité de faire quoi que ce soit, ayant simplement appris à se battre au corps-à-corps, à utiliser ses poings et ses pieds ! Mais que pouvait-il faire face à une troupe de Grande Akumas, alors qu’il n’arrivait même pas à faire face à un seul d’entre eux, ayant surestimé sa force… ?

Il se fit alors mordre de part en part, chaque partie du haut de son corps était concernée, le fait qu’il ne se soit pas fait réduire en bouillie dès les morsures relevaient du miracle… ou de son physique étrangement résistant. Arkay hurla de douleur, tentant de se débattre… mais il était trop tard. Un masque osseux commençait à recouvrir son visage et un trou se creusa sous son cou, première étape de la transformation en Akuma, toujours sous ses cris de douleur.

C’est alors que…



« Ar…kay… »


Une voix raisonna dans sa tête. Une voix qui lui paraissait à la fois familière et inconnue, lui faisant oublier sa situation pendant l’espace d’une fraction de seconde tout en déclenchant un nouveau sentiment en lui.

Le devoir.

Il ne devait pas mourir, bien qu’il ne savait même pas pourquoi, son esprit avait lancé un appel de détresse qui parcourut tout son corps…


« RAAAAAAAAAAH ! »


Cette aura verte ténébreuse, dont il n’avait jamais eu conscience… Elle se manifesta à nouveau, brisant son masque d’Akuma, balayant tous les monstres qui le tenaient sous leur joug.

Le haut du corps en miettes, Arkay prit cependant un regard étrangement calme… comme s’il venait de perdre tout sentiment. Un calme qui témoignait d’une grande confiance en lui… Il semblait avoir changé. Sa transformation l’ayant probablement profondément impacté, étant donné que son esprit était en cours de transition vers… le vide.

Un choc qui l’avait bouleversé, bien qu’il ne s’en rendait même pas compte sur le moment. Il dévisagea ainsi chacune des créatures… avant d’ouvrir la bouche, en faisant jaillir un puissant rayon vert sombre qu’il orienta en tournant la tête, transperçant chacun des monstres autour de lui, les tuant tous sur le coup, réduisant leurs corps en miettes.

Il marcha doucement… et dévora tous les cadavres.

Après avoir terminé, son aura verte se manifesta encore, le recouvrant sur tout son corps, créant un puissant souffle de vent qui balaya toute la poussière autour de lui. Ses blessures avaient été soignées, il pouvait à nouveau bouger librement. Il sentait une étrange puissance parcourir son corps… une puissance qui semblait avoir été libérée. Une puissance qui lui parût… effrayante, regardant ses mains d’un air inquiet, toujours entouré de son aura.


C’est alors qu’une lueur noire apparût devant lui… et commença à lui parler.


« Cette force… tu ne pourras pas en avoir davantage ici. Tu en veux encore ? »


Arkay ne comprenait pas réellement ces mots, mais hocha de la tête, semblant avoir tout de même saisi le sens de la question.


« Parfait. Allons donc aux Abysses… »


A peine cette phrase eut-elle été prononcée que le démon se retrouva dans un autre endroit. Bien plus sombre, d’une atmosphère bien plus inquiétante.


« Si tu survis ici, je te sortirai de là et te prendrai sous mon aile. Je ferai de toi l’être le plus puissant que l’Enfer ait connu… Ne me déçois pas. »



Et cette lueur disparût.

Arkay n’avait pas réellement compris où il se trouvait, mais il savait ce qu’il devait faire. Trouver des créatures et les dévorer à leur tour. Il n’eut d’ailleurs pas besoin de beaucoup explorer cet endroit avant d’en trouver…
Un sentit alors une puissance… et se retourna. Un étrange et large rayon rouge balayant tout sur son passage se dirigeait droit sur lui. Il mit ses deux bras en réflexe afin de se protéger au dernier moment, l'impact soulevant la poussière autour de lui et le faisant reculer sur plusieurs mètres, rasant le sol à ses pieds.

C’était un nouveau type de puissance qu’il rencontrait là… et cela l’excitait. Il finit par dévier le rayon sur le côté, provoquant une puissante explosion, et courût droit vers ce nouvel ennemi, l’auteur de cette attaque…

Il avait quelques traits de ressemblance avec un Akuma, mais en dehors de ça, il n’avait plus rien à voir avec ce qu’il avait pu affronter avant. Sa taille était vertigineuse, faisant au moins 10 fois celle du démon. Et son masque était différent, délaissant une imposante machoire pour un nez plus long, et sa forme était bien plus inhumaine ses bras n’étant même pas apparents, juste une main osseuse sortant de son corps.


La créature:
 

Un sourire se dessina sur le visage d’Arkay. Pour la première fois de toute son existence. Son besoin de puissance prenant le pas sur tous ses autres sentiments… Et surtout, il semblait avoir fortement apprécié la dégustation de tout à l’heure, au vu des gouttes de salive qui pendaient le long de sa bouche pendant sa course…

Chapitre 3 : Une puissance au delà de l'imaginable




Ainsi passèrent de nombreuses années où Arkay dût combattre de nombreux monstres plus puissants les uns que les autres afin de les dévorer. Sa force exponentielle faisait de lui le Roi des Abysses, nul Akuma pouvait prétendre à l’attaquer, ils finissaient tous tués les uns après les autres, ou tous en même temps.

Arkay a désormais 18 ans, assis dans sa tanière, lassé. Il ne trouvait plus d’adversaire de valeur, sa force commençait à stagner. Il regardait avec dépit les cadavres qui gisaient autour de lui… rien d’intéressant à ses yeux.
C’est alors qu’une lueur sombre apparût devant lui… la même qu’à l’époque.


« Je constate avec plaisir que tu as répondu à mes attentes. Et même plus. »


Arkay jeta un regard à la lueur puis posa sa main sur sa tête, d’un air désintéressé.


« J’oubliais, tu me comprends à peine… »


Puis cette lueur se matérialisa… et c’est alors qu’un homme fit face à Arkay. Il avait la peau étrangement fissurée, était plus grand que le démon, et était vêtu d’une sorte d’armure rouge abimée, tandis que le démon avait toujours vécu nu depuis sa naissance.


Spoiler:
 

Le fond de ses yeux étaient noirs, tandis que sa rétine rouge sang laissait y voir d’étranges motifs.

Arkay fut quelque peu intrigué par le personnage, il semblait… comme lui. Comme lui dans le sens où il ne ressemblait pas à un monstre noir à tête osseuse, bien que le démon avait gardé une partie osseuse causée par sa quasi-transformation dans le passé.

« Tu es très talentueux. Un génie, si je puis dire. Mais tu es pourtant si faible… Tu ne maîtrises même pas ce si grand pouvoir qui sommeille en toi. Je ne sais pas d’où tu le tiens, mais il faut que tu apprennes à le manier. Je peux t’y aider, mais en l’échange d’un petit service. Je t’expliquerais les détails lorsque tu en seras à la hauteur. »



Déclara-t-il bras croisés, le regard sévère porté sur Arkay qui semblait assez perplexe par ce discours. Sûrement parce qu’il n’a rien compris.


« Tu obtiendras une puissance telle que tu pourrais sortir de l’Enfer… Je t’entraînerais personnellement dans ma demeure isolée du reste de l'Enfer, je ferais de toi mon élève. Je t’apprendrais à parler, à combattre, et surtout… à maîtriser ton pouvoir. Qu’en dis-tu ? »



Ajouta-t-il tout en arborant un sourire malsain tout en tendant sa main à Arkay.

Ce dernier, semblant avoir compris une partie, tendit instinctivement la sienne bien qu’il ne savait probablement pas pourquoi il devait le faire. Mais il savait qu’il n’avait rien à faire ici. Sa solitude était lassante, tous les jours étaient les mêmes, c’était devenu le Roi des Abysses. Y rester était inutile.

Pouvoir sortir d’ici, peu importe le prix, ne pouvait guère être un dilemme pour lui.

Le marché était conclu.


Ainsi, pendant 10 longues années, Arkay subit un intense entraînement quotidien donné par celui qui était dorénavant son Maître, Dio Icarus. Cela consistait en apprentissage de toutes les langues existantes, les bases du combat au corps à corps, les bases de l’univers, les bases de son énergie, du ki, et surtout… maîtriser son étrange potentiel hors norme. De plus, il lui apprit en parallèle à maîtriser l'art de l'épée pour une raison inconnue.

Le démon a vu sa puissance se décupler encore et encore, même son Maître en était surpris. Son pouvoir n’avait rien de commun, au contraire même. C’était la première fois de sa très longue vie qu’il voyait cela.

Puis arriva le jour où Dio Icarus jugea son élève prêt pour accomplir son objectif.


« Tu es devenu assez fort pour réaliser l’objectif pour lequel je t’ai sorti de la Fosse, Arkay. Je t’ai appris tout ce que tu sais aujourd’hui, ta puissance est extraordinaire pour ton âge. Je peux donc t’envoyer récupérer mon titre… Celui du Maître des Dieux. »



Arkay ne montra pas sa surprise, bien qu’elle était réelle au fond de lui. Il était d'ailleurs vêtu d'un uniforme blanc que lui avait donné son Maître.


« Maître des Dieux ? Vous ne m’aviez jamais parlé des Dieux, Maître. »


Répondit-il d’un ton assez neutre, vigoureusement éduqué de manière à ne pas laisser percevoir ses sentiments.


« Je sais, et c’est justement pour ce jour que je ne t’ai jamais appris le concept des Dieux. Ces derniers m’ont volé mon pouvoir, m’ont trahi et banni. Je leur ai tendu la main, ils m’ont coupé le bras. Mais cette mascarade sera bientôt terminée. Cela fait des milliers d’années que je recherche un combattant capable de venir à bout du faux Maître des Dieux actuel… Yamoshi. C’est son sortilège qui me maintient enfermé en Enfer, mais tu vas le tuer afin que je puisse sortir d’ici et reconquérir mon trône. »


Arkay se contenta d’hocher la tête.


« Ce sera fait, Maître. »


Réponse qui fit sourire Dio Icarus.


« Bien. Je vais à présent te téléporter dans le Domaine des Dieux… Mon domaine… Dès que tu l’auras tué, je le sentirai et me téléporterai aussitôt là-bas. Pas la peine de te charger des autres, je préférerai le faire moi-même. Tu leur diras que tu veux un combat en duel contre le Maître. Ils comprendront, et seront obligés de te laisser combattre seul à seul. Je t’ai appris à manier ton pouvoir, tu devrais te sentir encore plus fort et plus rapide qu’en Enfer. Là-bas, la gravité est moindre. Et surtout, prends cette lame. Son nom est Shirayushi, la Sentence Maudite. c'est la seule qui permettra d'en finir avec lui. Elle diffère drastiquement des lames que tu as pu manier jusqu'à aujourd'hui, fais-y attention. Toutes ces années d'entraînements ont porté leur fruit, tu es digne de manier une arme de cette envergure.  »

« Très bien, Maître. »

« Parfait. Tu as la force de le tuer en quelques secondes. Et n'oublie pas la façon dont tu dois en finir. Tu portes ma marque, sois-en à la hauteur. »



Conclut-il tout en posant sa main à l’épaule d’Arkay… qui fut instantanément téléporté.

Chapitre 4 : Duel au Sommet



Il réapparût alors dans un étrange univers… Quelque chose qu’il n’avait jamais vu de toute sa vie. Un paysage vert, de l’herbe propre poussait sur le sol. Il en avait entendu parler, mais n’en avait jamais vu. Et des montagnes… sous un ciel bleu éclairé. Il fut surpris par cette découverte qui n’en était en réalité pas une, mais c’était la première fois qu’il vit ce qu’il avait appris sur les autres mondes de ses propres yeux. L’Enfer était sombre, l’atmosphère pesante et malsaine. Ici, c’était tout le contraire.

Ainsi Arkay plaça sa main juste au-dessus de ses yeux à cause de l’éblouissement causée par le soleil.


« Hihi, tu es nouveau par ici ? »


Une voix douce et féminine vint troubler le démon pendant qu’il découvrait les lieux. Il se retourna et fit face à une jeune et jolie femme blonde assez petite qui portait une couronne ailée. Elle était vêtue d’un tissu blanc qui recouvrait la moitié de son corps. Arkay fit un pas en arrière par surprise sans dire mot, c’était la première fois de sa vie qu’il rencontrait un individu du sexe opposé.


« Oh, pas la peine d’avoir peur ! Dis-moi, qui t’a amené ici ? Seules certaines personnes peuvent pénétrer en ces lieux… »


Ajouta-t-elle d’une voix de moins en moins douce.


« Je veux un combat en duel face au Maître. »


Répondit Arkay, qui venait de se souvenir des paroles de Dio Icario.


« Un duel… face au Maître… ? On en a pas eu depuis… 857 ans ? »


Se demanda-t-elle tout en posant son doigt sur son menton, l’air de réfléchir.


« Mais nul besoin de ça, tu as l’air jeune, tu as toute la vie devant toi. Dis-moi, d’où viens-tu ? Quelqu’un t’envoie ? »


Demanda-t-elle d’un air suspicieux. Arkay n’y répondit pas.


« Oh… pas besoin de jouer les fines bouches, j’ai reconnu ton uniforme depuis le début ! Dio Icarus, n’est-ce pas ? »



Ajouta-t-elle tout en s’entourant d’une majestueuse aura blanche scintillante, faisant flotter ses cheveux !


« A en juger par ce bout de crâne osseux... Tu es un survivant de la Fosse. Tu aurais mieux fait de te transformer en Akuma, car je vais te faire amèrement regretter… d'avoir osé profaner le Domaine des Dieux par ta présence ! »


S’écria-t-elle tout en sautant en l’air, deux ailes blanches brillantes apparaissant sur son dos... le vent se soulevait sous son aura, mais le ciel se dégageait au même moment, ensoleillant d'autant plus le paysage.

Un halo de lumière vint alors l'entourer, aveuglant par sa blancheur qui semblait absorber toutes les couleurs primaires en ces lieux, les recouvrant de cet épais voile blanc brillant de pureté !


« J’EN APPELLE A TOI, Ô LANCE PURIFICATRICE ! »


Elle tendit son bras, et apparût une Lance brillante qui faisait au moins le double de sa taille.


« EXPIE LES PECHERS DE CE DEMON ! »


Crie-t-elle tout en chargeant à toute vitesse Arkay… qui attrapa sa lance d’une seule main, sous les yeux écarquillés de la femme ! Le sol s'était creusé sous la vitesse de son attaque.


« Je te le demande une dernière fois. Où est ton Maître ? »

« Pauvre imbécile… N'importe qui ne peut pas venir et prétendre naïvement à un combat contre le Maître ! Moi, Elysium, je te tuerai ici et tout de suite ! »


Elle enlève alors une de ses mains de sa lance, et la dirige vers Arkay…


« PAR LA DIVINE AURA SAINTE CRÉATRICE DE TOUTE PUISSANCE ! J'EN APPELLE A TON POUVOIR, PURIFIE LES DÉMONS ! LUMIÈRE SALVA-»


BROUF

Elle n’eut même pas le temps de terminer sa phrase qu’elle se retrouva littéralement la moitié du corps enfoncée dans le sol, sa tête tenue fermement par Arkay. Des bouts de terre furent projetés et l’impact forma un véritable cratère de plusieurs dizaines de mètres autour d’eux. Le démon ressortit doucement la tête de la femme couverte de terre qui avait perdu son aura scintillante et la plaça face à son visage.


« Tu aurais mieux fait de me répondre, femme. »

Ajouta Arkay tout en chargeant de l'énergie verte au creux de sa main, placée devant son ventre tandis qu'elle semblait avoir perdu les esprits.



« Inutile d'en venir là. »



Une voix se fit entendre derrière lui. Ainsi il tourna sa tête vers le haut, et… fit face à 4 autres personnes, se tenant juste au-dessus du profond cratère qu’il venait de créer. L’un d’eux avança d’un pas.


« C’est moi le Maître. Lâche-la et j’accepterai ta proposition. »


A ces mots, Arkay lâcha la tête d’Elysium qui était encore secouée par le violent impact de son crâne, son corps tomba au sol.

Le démon s’éleva alors dans les airs et vint se poser à quelques mètres devant son adversaire.


« Que personne n’intervienne ! Je ne tolérerai aucune aide, conformément au Règlement Divin. »

« On dirait que c’est enfin un combat passionnant qui s’annonce… »

Ajouta un des Dieux tout en grattant son menton, l'air intrigué. Il ressemblait étrangement à un ange.

« Respecte le combat du Maître, Spada. »

Répondit un autre Dieu d'un ton menaçant, ce dernier étant torse-nu, musclé et bien plus grand que les autres, deux haches équipées à son dos.

« Oui, oui. Bien sûr, Violentis. »

Dit Spada d'un ton provocateur, lui suscitant un regard sévère de la part de son interlocuteur.

Puis le Maître tourna son visage vers Arkay. Il était assez grand, plus grand que le démon, avait de longs cheveux noirs et revêtait une armure noire protégeant son haut du corps et un gilet de fourrure était accroché à sa taille. Son regard témoignait d’une grande détermination, il avait clairement de l’estime pour son adversaire, le poussant à ne pas le sous-estimer.

Au même moment, Elysium avait repris ses esprits.

« Attention, Yamoshi ! Son ki est imperc-»

« Je sais. Reste éloignée, Elysium. »


Déclara-t-il tout en s’entourant d’une aura verte claire qui creusa le sol autour de lui, des débris voltigeant avant de s'écraser contre Arkay, qui ne bougea pas d'un pouce, comme si ces débris qui venaient éclater sur lui n'existaient pas.

Les cheveux ainsi que les habits de tous les Dieux flottèrent sous la puissance du souffle.


Spoiler:
 

C’est alors qu’une aura verte sombre se manifesta autour d’Arkay, creusant un cratère de plusieurs mètres de profondeur autour de lui, les arbres s'envolaient, les montagnes environnantes s'écroulaient et même les Dieux à l'exception de Yamoshi luttaient afin de tenir debout, bras placés devant eux afin de ne pas finir balayés par la puissance relâchée par le démon.

« Oh, ce crâne osseux... La nature de ton aura... Un ex Akuma...? Quelle est donc la véritable source de ton pouvoir ? C’est stupéfiant… »


Commenta Yamoshi qui n’avait cependant pas bougé, léger sourire en coin.

Arkay ne prit pas le temps d’y répondre et fonça sur son adversaire, sa vitesse soulevant la terre autour de lui et creusant le sol sur son passage, et lui décocha un coup de poing instantané, lui faisant cracher un filet de sang ! L'onde de choc créa un gigantesque cratère dans lequel les deux Dieux s'enfoncèrent, des débris voltigeant tout autour d'eux ! Son adversaire n’en démordait pas, et contre attaqua avec un autre coup de poing en direction du visage… Qu’Arkay stoppa d’une main, mais le coup provoqua tout de même une véritable bourrasque de vent juste derrière le démon ! Ce dernier répliqua et lui porta un coup de tête qui l’envoya s'enfoncer dans le sol sur plusieurs dizaines de mètres de profondeur !

« ESPECE DE SALE… »


Le Dieu bien plus grand que les autres, barbu et particulièrement musclé dégaina sa hache et s’apprêta à intervenir.


« …NON, VIOLENTIS ! »


C’était le Maître, le front ensanglanté, qui jaillit du sol, des bouts de terre sur lui.


« … Tu sais ce qu’il se passera si tu enfreins une Règle Divine… »


Violentis se contenta de grogner en guise de réponse, rangeant sa hache tout en lançant un regard meurtrier à Arkay qui quant à lui regardait son adversaire se relever.


« Et puis... Tu ne vas quand même pas me gâcher le plaisir d'un tel combat. Je reconnais bien là le style d’Icarus… Je crois que je ne vais pas avoir le choix… »


De l’énergie rouge s’accumulait autour de Yamoshi, sourcils froncés… puis éclata, rendant ses cheveux rouges et donnant un aspect divin électrique à son aura, tout en déchirant son armure ! Le souffle provoqué par cette transformation fit reculer les dieux, leurs pieds rasant le sol ! Tout l'environnement autour d'eux s'effondrait, le sol commençait à trembler !

Arkay mit son bras devant lui, ayant du mal à distinguer la scène à cause de la véritable tornade de vent qui s'était formée autour de son adversaire !


« Maintenant, combattons. »



Ce déferlement de puissance étant le début du réel combat, Arkay dégaina finalement son atout secret... Shirayushi, brillante d'une teinte noire, sous la surprise de tous les Dieux présents.

Il donna un coup de lame de côté, tout en fixant fermement son adversaire, toujours de son air désintéressé.

Une chaîne de montagnes se trouvant à plusieurs kilomètres d'eux fut coupée en 2, d'un tranchant net.

« La Sentence Maudite... C'est donc avec ça que tu veux en finir. Très bien, je n'ai pas le choix j'imagine. En garde ! »




Chapitre 5 : La descente aux Enfers




Des milliers d’années étaient passées.

« Maître, le mortel appelé Z continue de faire des siennes, perturbant drastiquement l’Equilibre. »


Arkay, assis sur son trône divin, poing sur son menton, recevait des nouvelles de la planète Terre.


« Qu’à cela n’en tienne. Qu’il fasse donc. »

« Mais, ce n’est pas bon pour nous… Qui va nous adorer ens-»

« Silence, Elysium. Un Dieu qui a besoin de l’adoration de ces simples mortels pour exister vaut encore moins qu’eux. Néanmoins, il se pourrait qu’il soit lui-même élevé au niveau de Dieu par ces créatures, et c’est ce blasphème que nous devrons châtier. »


Déclara-t-il d’un ton ferme.

Elysium acquiesça, et retourna au banquet.

En effet, il était coutume chez les Dieux d’organiser un festin une fois par siècle. Aujourd’hui était le jour tant attendu, bien qu’Arkay ne désirait guère y prendre part, ces traditions divines ne l’intéressant guère.

C’est alors qu’il sentit quelque chose… Ou plutôt quelqu’un venu perturber la fête.

En effet, les Dieux s’étaient levés et commençaient à se chamailler à cause d’un… invité surprise ?

Arkay se leva alors de son trône avant d’apparaître au milieu de la scène.


« Cessez de vous chamailler, vous me faites honte. Même ce simple mortel sait mieux se tenir que vous. »


Déclara-t-il les mains croisées dans le dos, le regard sévère porté sur les autres Dieux qui se turent soudainement. Puis il se tourna vers le fameux invité.

C'était à première vue un humain, un peu plus grand qu'Arkay, d'environ 1m85 à la musculature saillante, aux cheveux longs argentés.


« Bienvenue cher mortel, mon nom est Arkay. Je suis Maître en ces lieux. Que nous vaut l’honneur de ta visite ? Parle avant que je n’en finisse avec toi. »


Ajouta-t-il d’un ton à la fois paradoxalement courtois et menaçant.


-J-je... C'est que... Pourquoi est-ce que vous tuez des innocents alors que des gens comme moi cherchent à restaurer la paix ?

« Oh… ça ? C’est très simple. Nous les Dieux existons afin de garder un certain équilibre dans le monde. Le mal doit apprendre à vivre avec le bien, le bien doit apprendre à vivre avec le mal. Nulle force ne doit prendre l’ascendant, sinon le monde en serait bouleversé. C’est dans cette équilibre aux forces égales que nous les Dieux, recevons le plus d’adoration, et que notre influence est grande. Sinon, les mortels dévieraient leurs pensées, et finiraient par nous oublier, que le mal ou le bien gagne. Car tel est notre devoir, nous assurer d’exister afin que les mortels tels que vous ne viennent pas perturber l’équilibre, équilibre qui nous est chère. Le mal ainsi que le bien sont nécessaires. »

-C'est donc ça ? C'est ça qui vous motive ? Dieux de dépravation ! Moi, Z, vais me charger moi même de vous faire disparaître, enfoirés !


S’écria son interlocuteur, prit de rage avant de s’élancer vers Arkay à toute vitesse.



Ce dernier claqua des doigts… et le monde sembla se distordre momentanément. Le temps avait été stoppé.

Il marcha autour de ce mortel, mains toujours croisées derrière son dos.


« Ainsi, c'est toi ce Z qui multiplie les exploits sur ta planète natale. Si tu crois que je vais te laisser profaner notre domaine davantage… Je suis contraint de te décevoir. »


Ainsi il claqua à nouveau des doigts, changeant instantanément de décor. Ils s’étaient retrouvés… sur Terre, au-dessus de l’océan.


« Que tu périsses devant ceux qui te chérissent... »


Dit-il avant de claquer à nouveau des doigts, le temps reprenant alors son cours.

Son adversaire ne réfléchit même pas à la démonstration de force que venait de lui faire Arkay et fonça à nouveau sur lui, déterminé à en finir.


« IMPACT… FLASH ! »


S’écria-t-il tout en décochant un coup de poing… qui finit dans le vide.

Arkay avait attrapé son bras d’une facilité déconcertante.


« A quoi penses-tu, mortel ? Jamais tu ne m’atteindras. »


Ajouta-t-il avant de poser sa main sur le front de son adversaire, sous le regard terrifié de celui-ci qui ne parvenait plus à bouger.


« Adieu. »


TAC

Un coup de… doigt ? Arkay vint tout juste de lui asséner une pichenette qui propulsa le mortel à toute vitesse qui détruisit en une fraction de secondes une gigantesque montagne qui se trouvait à plusieurs kilomètres de là, l’impact provoquant un véritable tremblement de terre.


« Tel est l’écart qui nous sépare. »


Déclara Arkay d’un air satisfait.

C’est alors que les autres Dieux apparurent, intrigués.


« Que s’est-il passé, Maître ? »

« Absolument rien d’intéressant. Qui vous a demandé de vous en mêler ? »

« C’est juste que ce mortel, c’est justement-»



Un puissant coup de poing survenu d'ailleurs venait d’être asséné… à Arkay ?


C’était son adversaire, qui n’avait plus rien à voir avec ce à quoi il ressemblait ! Son aura était bien plus puissante, ses yeux ne comportaient plus de pupilles, et de l’électricité jaillissait de son corps qui semblait surchauffer à vue d’œil !


« Qu… Qu… Que viens-tu de faire, MORTEL ?! »


Arkay n’arrivait pas à s’en rendre compte. Sa tête avait simplement oscillé à cause du coup, mais… une goutte de sang coulait de son nez.




« Tu viens de bafouer une Règle Divine… Je suis déshonoré… Une honte séculaire s’abattra sur moi… TA SENTENCE SERA SANS APPEL !  »



Hurla-t-il tout en constatant sa main tâchée de noir, avant de faire jaillir son puissant ki divin qui assombrit l’atmosphère, provoquant multiples éclairs et souleva un puissant souffle qui creusa l’eau qui se trouvait dans la mer tandis que tout tombait en ruine autour d'eux.

Z. Tel était son nom. Toujours le regard vide, il venait tout juste d’être violemment balayé, mais il redécolla afin de charger à nouveau Arkay, cette fois sans dire un mot, semblant quasiment inconscient.


Il se prit alors un coup de poing chargé d’une puissance phénoménale, l’onde de choc provoqua un véritable cratère de plusieurs kilomètres et fit trembler toute la terre. Au moment où Z fut propulsé, son corps se déchiqueta sous la puissance du coup… et tout se stoppa.


Arkay, le poing en avant, les yeux écarquillés sous la rage… Z, se décomposant sous la force du coup de poing enragé du Maître des Dieux…


« Eh bien… Il en aura fallu du temps… Arkay. »





C’était Spada, qui avait avancé jusqu’à côté de son Maître, sourire malicieux au visage.


« Vous ne pouvez plus bouger, n’est-ce pas ? C’est normal. On a pu profiter de ce léger déséquilibre mental afin de vous retirer tout votre ki divin. Des milliers d’années que nous attendions cette occasion, et voilà qu’un simple mortel arrive à vous faire faiblir. Ironique, n’est-ce pas ? D’ailleurs, nous avons finalement décidé que ce serait moi, votre successeur. Même Violentis a fini par approuver. Une aubaine que vous ayez finalement choisi de terrasser l'ancien ex Maître des Dieux. Cela commence à en faire beaucoup d'ailleurs, mais une chose est sûre. Sans Yamoshi, nous n'aurions jamais pu le vaincre à nous seuls, nous vous sommes en quelque sorte redevables. »



Derrière lui se trouvaient les trois autres Dieux en pleine méditation, semblant absorber du ki scintillant sortant du corps d’Arkay.


« Pourquoi ? Me demanderiez-vous sûrement. C’est très simple, nous savons tous qui vous êtes. Ou ce que vous êtes, plutôt. Il est impensable qu’une engeance telle que vous ait sa place au Royaume des Dieux. De plus, votre perception de l’équilibre ne nous arrange pas vraiment. Vous dites vouloir l’équilibre, mais nous savons qu’en réalité… vous souhaitez que le mal triomphe ! Pourquoi ? Me demanderiez-vous sûrement… c’est également très simple. Vous détestez les mortels, bien plus que nous. Si le mal triomphe, la violence ainsi que le meurtre triomphent. Le nombre de mortels serait donc contraint à décliner. Vous êtes devenus bien trop dangereux, votre place en tant que Maître des Dieux vous a monté au cerveau. Au fil des millénaires, les vices des mortels vous ont de plus en plus horrifiés. Au point où vous débarquiez vous-mêmes afin de semer le chaos à certains endroits afin de réduire drastiquement le nombre de pêcheurs, détruisant planètes en planètes… Ce qui faisait beaucoup pencher la balance en faveur du bien. En totale contradiction avec votre philosophie de base, vous ne savez même pas ce que vous faites. Vous êtes devenus instable, agissant au gré de vos sentiments… Comme un mortel. Je ne peux guère vous bannir en raison de votre étrange physionomie qui semble vous protéger de tout châtiment divin… Mais je vais faire mieux. Vous retirer tous vos pouvoirs divins et ainsi vous contraindre à vivre… comme un mortel. Oh, mais ne vous en faites pas. Je vous laisse Shirayushi. Acceptez cela comme un joli cadeau de ma part, vous et Icarus êtes les seuls à pouvoir la maîtriser... Bien que sans ki divin, elle vous sera mortelle ! Un cadeau empoisonné me direz-vous. Et vous auriez entièrement raison ! Adieu, ex Dieu. »


Déclara Spada tout en posant sa main sur le front de Maître…

« ISA DEAS ANNULAR LORDO ! »

Au même moment, une étrange explosion fut provoquée à l’intérieur de son corps. Le temps reprit alors son cours… Arkay tomba alors au sol, les globes oculaires vides de la bave coulant le long de sa bouche, inconscient.

Chapitre 6 : Sur le chemin de la vengeance

Il se réveilla plusieurs années plus tard au fond de l’océan. Son physique hors du commun était cependant resté plus ou moins intact, n’ayant guère de mal à respirer sous l’eau.


« S… Spada… Violentis… Elysium… Sersa… Vous… mourrez tous de ma main. Je vous en fais la promesse. »


Se dit-il en regardant sa main, toujours allongé au fond de l’eau, sentant son corps extrêmement faible.




Plusieurs mois plus tard, il avait pris conscience de sa perte phénoménale de puissance. Il ne pouvait plus se téléporter, il ne pouvait plus manipuler son aura comme avant... Il était devenu encore moins l'ombre de lui-même, lui ex Dieu destructeur de mondes.

Toute la puissance qu'il avait acquise grâce à son statut de Maître des Dieux, et bien plus encore... Il n'avait gardé que sa physionomie spécifique surhumaine et Shirayushi, ceci n'ayant rien à voir avec l'énergie qu'il avait pu avoir.

Ainsi il était résistant aux environnements néfastes, mais était aussi capable d'encaisser les coups mieux que n'importe quelle autre espèce.

Assez sceptique, il tenta tout de même d'utiliser sa lame... qui n'eut aucun effet. Elle semblait être devenue basique, mais ne le tua pas lors de l'utilisation. Arkay jugea qu'il pourra de nouveau la maîtriser à son plein potentiel lorsqu'il aura acquis plus de force.

Il avait ensuite arpenté les terres de la planète afin d'y trouver un vaisseau, provoquant moult vents de paniques, destructions, meurtres d'innocents. "Le Démon Squelette", tel était son nom auprès des terriens terrifiés qui le surnommaient ainsi à cause du bout de crâne osseux qui était collé à son visage.

Malgré la perte de la quasi-totalité de ses forces, il demeurait infiniment plus puissant que les faibles habitants de la Terre, ce qui le faisait doucement sourire tant c'était ridicule.

Jusqu'au jour où il finit alors par mettre la main sur ce qu'il recherchait, après avoir forcé à parler de nombreux terriens... dans la Ville Ouest. Il tua bon nombre d'humains qui tentèrent de l'arrêter, et finit par prendre possession du vaisseau... il y entra des coordonnées et décolla hors de cette planète qui ne lui rappelait que de mauvais souvenirs.

Il savait tout sur cet univers, à un point où il ne savait pas encore par où commencer. Mais sa quête de puissance ne faisait que débuter, il comptait fermement maîtriser à nouveau les techniques qui faisaient de lui le monstre de puissances qu'il était par le passé, et reconquérir le Domaine des Dieux, versant le sang des traîtres sur leur propre terre.



Dernière édition par Arkay le Mer 9 Mai - 3:35, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: Arkay le bogoss   Lun 7 Mai - 23:57

salu écaille moa c ikaru sava

_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.


Dernière édition par Dio Icarus le Mar 8 Mai - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Arkay le bogoss   Mer 9 Mai - 2:09

Qualité 350/500 : Quelques fautes d’inattentions par-ci par là tel que : "Moi, Elysium, te te tuerai ici et tout de suite !" ; "d'avoir profaner le Domaine des Dieux par ta présence !" ; "Ce serait fait, Maître.". Mais aussi un manque de description par moment comme par exemple le moment où Dio rencontre Arkay, tu nous parle juste de la couleur étrange des yeux de Dio mais c'est tout. Ok y a une image de Madara pour illustrer, mais un petit résumé descriptif n'aurait pas fait de mal. Du coup ça laisse un sentiment d'une fiche rushé.

Longueur 400/400 : On voyage pas mal dans ton lore ! Mais je dois admettre qu'il a été assez long à lire (surtout que je l'ai relu une seconde fois en diagonale pour forger mon avis sur certains points). Ceci dit je trouve que retirer des points pour un lore trop long me parait assez injuste, ça ira dans la subjectivité et non dans la longueur du coup.

Originalité 380/500 : Encore des histoires de dieux alors qu'on joue des perso <10.000 irp, et la seconde partie du lore inspiré de celui de Z. Certains personnages tel que Dio sont trop caricaturale, sérieux je l'ai imaginé avec la voix de Palpatine qui essaye de manipuler Anakin en lui promettant mondes et merveilles tellement il est arrivé tel un cheveux dans la soupe.

Subjectivité 150/600 : Y a pas mal de points que j'ai pas kiffé. Arkay qui défonce des akumas alors qu'il est né depuis 20min bon, ça peut être justifié on a bien vu Broly bébé survivre à une explosion de planète. Par contre j'ai pas du tout aimé la manière de parler des dieux. Les dieux ont un langage trop commun par rapport à leur statut, j'ai vraiment l'impression de lire des dialogues de vieux pnj et heureusement qu'il y a les ost "divines" pour me rappeler que je lis des dialogues de dieux. La scène du combat Arkay vs le Maître m'a fait ni chaud ni froid alors que c'est censé être un combat d'un niveau inimaginable, bien au dessus même du niveau des dieux.
D'ailleurs Dio m'a fait penser à cette scène : https://youtu.be/EBcTVQezd8o?t=2m
La manière dont il aide Arkay est amené trop facilement, pis Arkay qui sait pas parler et ne comprends rien mais arrive à discerner le sens des mots pour acquiescer ou non ça aussi j'ai trouvé ça moyen.
Par moment la lecture était assez désagréable et c'est dommage car j'ai bien aimé le début. Mais à partir du moment où Dio arrive j'ai commencé à en rire, pis quand Arkay arrive chez les dieux là j'ai pas kiffé du tout.
Beaucoup trop de facilités, peut être que t'étais trop pressé de faire ta fiche ? Si tu juges mon avis inapproprié je laisse le soin à Z de te faire une note (une vraie cette fois ). En attendant voici le résultat.

Résultat : 1280 senkos , pas tapez svp

_________________
"N'abusons de rien, sauf de la modération."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dbzurpg.forumactif.com
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: Arkay le bogoss   Mer 9 Mai - 2:27

POUR MA DEFENSE



C'est tout pour moi, Adieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: Arkay le bogoss   Mer 9 Mai - 13:48

Holà mon p'tit Enes... Il paraît qu'on demande à se faire noter une seconde fois ? Très bien, alors, est-ce que les haters avaient raison ? Nous verrons...

Qualité


Alors, ici deux-trois fautes, quelques étourderies mais moi, contrairement à ce bon vieux Wolf, ça me choque pas tant. Je sais que ça arrive, surtout avec un texte aussi long et pour autant, à part une ou deux fois, ça m'a absolument pas sorti de la lecture, donc ça m'va !
Quant au style, je l'ai trouvé un peu en deçà de tes standards en RP... Peut-être un peu de précipitation ? De lassitude ? C'est qu'un ressenti mais je t'ai trouvé moins "fin" qu'à ton habitude. Bref, je chipote mais dans l'ensemble c'est très positif pour moi.


425/500

__________________

Cohérence

Bon. Peut-être le point de la notation qui risque le plus de piquer et d'une certaine manière, je rejoins Wolf ici. Autant le passage bébé ou sa puissance le submerge j'peux comprendre, c'est très "Shônenesque" autant le moment où il réalise qu'il est en danger, contre les grands akumas et qu'il devient full cheat, je trouve ça hyper tiré par les cheveux et mal amené... D'habitude, tu explicites mieux, les sentiments sont expliqués, le tout est amené de manière à ce que l'on cerne l'évolution, etc. Là y'a rien, juste d'un coup, hop, il réalise et il tue tout le monde. Meh.

Aussi, faudra m'expliquer comment un démon, qui a une quinzaine d'années d'entraînement parvient à rétamer Elysium, une déesse ! Je veux bien que le mec soit un démon, un prodige, mais il n'est pas le seul j'imagine. Ce qui veut donc dire que n'importe qui, avec 15 ans d'entraînement peut venir enculer des Dieux ? J'te cache pas que c'est moyen en terme de cohérence ici aussi.

J'aurais aussi apprécié que tu précise d'où venait sa puissance avant l'entraînement et que ce soit pas un simple "Deux Ex Machina".

En dehors de ces petits points noirs, le reste s'emboîte super bien ! On comprend bien l'intrigue, le développement. J'ai beaucoup aimé cette histoire de Dieux qui se succèdent au fil des trahisons, c'était sympa !


325/500

___________________

Longueur

J'ai rien à dire là-dessus. On a de l'enfance, de l'entraînement, une apogée en tant que Dieu, une déchéance, c'est cool. Seul bémol, le combat contre Yamoshi ? J'imagine qu'il fera office de FB mais tu aurais pu t'arrêter un peu dessus ? J'avoue que je l'ai en travers de la gorge parce-que tu m'avais teasé dessus et pour le coup je reste sur ma faim... C'est dommage. En tout cas, pressé de voir l'issue de ce combat au sommet  

375/400

__________________


Originalité


Là je vais saler un peu honnêtement. Toute la première partie jusqu'à l'entraînement avec Icarus (sacré personnage d'ailleurs, d'où t'es venue l'idée ? ) eh bah j'ai vu ça comme du repompage de Bleach. J'ai pas trouvé ça hyper original et par moments très cliché. Ton personnage fait vraiment cliché Shônen : un parent qui meurt, un power up, une recherche de but, une vengeance. Et pour le coup c'est vu et revu.  
MAIS tu te rattrapes sur ce que j'appelle la seconde partie de ton histoire, c'est à dire l'entraînement avec ton maître et les différents combats divins ! J'ai trouvé que tu avais bien amené la dimension divine, avec quelques twists recherchés, tordus, tout ce qu'on aime ! Je me doute que tu nous réserves quelques surprises pour la suite et j'en suis tout hypé, bravo pour ça.  


350/500

____________________

Subjectivité

Voilà maintenant mon avis perso, héhé. Alors, tu l'auras compris, j'ai absolument pas accroché à la partie "Fosse" de ton histoire et j'vais t'avouer que je la lisais sans grand intérêt. Heureusement, t'as su trouver un second souffle, j'ai retrouvé mon D4rk Enes et t'as réussi à me surprendre. J'ai adoré toute la seconde partie, Arkay est vraiment badass et il en impose sacrément ! J'ai aussi beaucoup kiffé comment tu as ramené Icarus et détaillé un peu toutes les intrigues. AH ET PUTAIN, la trahison de Spada à la fin est juste jouissive, t'as vraiment bien instauré le perso. Aussi, j'ai trouvé ça sympa que les Dieux soient en fait des anciens mortels, qui sont devenus des Divins, et j'espère que tu sauras développer ça en rp : Comment sont-ils devenus Dieux ? Pourquoi ? Qui sont-ils à présent ? Quelle est leur légitimité ?
C'est profond mais attention à pas t'emmêler les pinceaux en RP, avec tous ces twists.
Pour conclure, j'ai globalement aimé ta prez', sauf la partie Bleachlike. Étonnamment dès que tu es sorti des sentiers battus, on a eu un truc grave propre et plus agréable à lire.  


475/600


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


TOTAL : 1.950 senkos

Tu peux direct partir RP et églament MOURIR, bon jeu

_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arkay le bogoss   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arkay le bogoss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luke le bogoss
» D'un pas décidé, j'entre dans la ville. [PV Mickael et Chad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qui sera le plus fort de l'Univers ? :: Gestion Personnage :: Vos personnages-
Sauter vers: