Vous incarnerez un personnage, créé par vos soins au sein de l'univers DBZ. Vos choix se limitent à votre imagination ! Progressez, devenez plus puissant et parvenez à vos fins !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Discord du Forum !Discord du Forum !  

Partagez | 
 

 [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maitre du Jeu

avatar


MessageSujet: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Dim 6 Mai - 0:46





Le ciel est brouillé par d'épais nuages.

Une planète arctique récemment semi-industrialisée, anciennement militaire, colonie de Freezer. A mystérieusement cessé d’émettre. Toute activité a été interrompue, toute trace de vie semble avoir disparu. Le seul terrain favorable à l’atterrissage des vaisseaux se trouve en plein nord, faille dans le champ électromagnétique étrangement intense qui émane de la planète. De gigantesques bâtiments sont érigés et semblent être très anciens. Leur fonctionnalité est inconnue au premier abord, il n’y a aucune porte pour y entrer. Au centre de ces structures qui forment un triangle se trouve une crevasse de profondeur inconnue d'une longueur d’une centaine de mètres et d’une largeur d’une dizaine de mètres.

Quelques baraquements se trouvent autour de ces structures.

De la végétation pousse à l'extérieur des structures.

Une fosse où coule de l'eau se trouve au sud de ces structures.

Des vents glacials se manifestent fréquemment à cause de l’atmosphère spécifique de la planète, rendant la visibilité et le déplacement à la surface compliqués.


Dernière édition par Maitre du Jeu le Ven 11 Mai - 21:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Dim 6 Mai - 20:05


Depuis les cieux, un énorme point couleur orangé traverse les nuages en direction de la planète. Le silence est rompu par des sons de réacteurs, c'est le vaisseau du docteur Faust qui entre dans l’atmosphère ! L'imposant vaisseau du docteur se pose lentement sur un terrain plat de la planète, mais le souffle de l’atterrissage rase entièrement la végétation sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres.


Une fois l'engin ayant atterri, une trappe s'ouvre sous le vaisseau laissant descendre un mini-ascenseur peu à peu sur le sol. Wolf, Ryuma et Faust sont désormais arrivés !

« Bon! Un petit briefing s'impose! Comme je vous l'ai dit, je suis venu ici pour faire quelques "analyses de terrain", je ne peux pas vous en dire d'avantage car c'est top secret !! Contentez vous simplement d'explorer les environs. Comportez-vous comme de vrais scientifiques et essayez de comprendre ce qui cloche sur cette planète, notez tout ce qui vous semble étrange et apprenez à décoder votre environnement. Je compte sur vous pour me trouver de croustillantes découvertes ! D'ici 3 ou 4 heures j'aurai probablement terminé de mon côté et si vous n'êtes pas devant le vaisseau à mon retour et bien... Je décolle sans vous !! Cette planète est dangereuse et il est préférable qu'on décolle avant la nuit tombé, pigé ? »

Le scientifique sort alors un parapluie de nul part et commence à s'envoler dans le ciel, disparaissant peu à peu à l'horizon tel Marie Poppins.


« Soyez prudents mes p'tits loooouuups !!! »

Faust disparaît à l'horizon, laissant Wolf et Ryuma seuls sur une planète calme, beaucoup trop calme. Pas le moindre oiseau, pas le moindre animal, même pas un papillon ou une abeille. Avant d'entreprendre quoi que se soit, Wolf s'avance vers et Ryuma et pose sa main sur l'épaule de l'épéiste.

« Je suis désolé que tu sois embarqué dans cette histoire, c'est en partie de ma faute. Je n'avais pas prévu que le détournement du cargo allait se passer aussi mal... Dans tous les cas, tâchons de comprendre ce qu'il se trame sur cette planète et d'en ressortir vivant, d'accord ? »

Wolf tourne le regard dans tous les sens, cette planète malgré son atmosphère inquiétante et son froid glaciale dégage une certaine beauté. Mais ce qui l'intéresse surtout, c'est de savoir approximativement dans quelle direction aller.

« On sera bien plus efficace dans une mission d'exploration en travaillant séparé. Je vais partir vers l'Ouest tandis que tu ira à l'Est. Ainsi on pourra recouvrir une zone bien plus grande malgré le peu de temps que nous avons. Reste le plus discret possible, soit attentif à ton environnement et n'hésite pas à revenir en direction du vaisseau si tu sens en danger. Ah, et surtout, ne traîne pas trop. Faust me semblait sérieux en disant qu'il décollerait sans nous à la nuit tombée. »

Le loup commence alors à s'éloigner peu à peu de Ryuma en marchant vers l'Ouest. Après quelques mètres il se retourne en direction de son camarade d'infortune pour lui faire le symbole V avec son index et son majeur comme signe d'encouragement, puis reprends sa route sans se retourner cette fois.

____________________


Wolf a prit la décision de se diriger vers l'Ouest pour rejoindre l'une des étranges et gigantesques structures qu'il a remarqué depuis le ciel quand il était dans le vaisseau de Faust. Il se demande pour quelle raison ces monuments immenses ont été construits dans un schéma triangulaire autour d'une crevasse naturelle assez hors norme. Mais outre la structure, il a pu remarqué depuis le ciel quelques petites formes entourant les structures... On dirait des baraquements ? Peut être trouvera t-il des informations, du style des notes ou des documents pour se renseigner d'avantage.

Mais pas question de voler ici, mieux vaut rester discret et c'est la raison pour lequel Wolf traverse la forêt à pieds plutôt qu'en volant. Plus il s'avance sur cette planète, plus il est fasciné par la beauté montagneuse de l'environnement autour de lui. Comment un lieu aussi magnifique peut être dénué de vie ?


L'air froid de la planète réduit la portée de son odorat, ce qui rend inquiet le loup sur une éventuelle attaque surprise. Chose qu'il ne fait pas d'habitude, il lui arrive par moment de lancer de furtifs regards en arrière, vérifiant si il n'est pas suivit.
Sa route est pour le moment tranquille... Mais Wolf n'est pas rassuré, il a entendu bien des choses sur les intrépides aventuriers ayant fouillés des planètes un peu trop proches du secteur Z.E.R.O. Il a conscience du danger et sait qu'il ne devrait pas être ici. Mais paradoxalement, son goût prononcé pour l'aventure doublé à une curiosité malsaine le pousse à s'aventurer d'avantage. En son fort intérieur, Wolf doute et se questionne quant à l'utilité de sa quête.

( J'ai un étrange sentiment, le sentiment que je ne devrais pas être ici. Peut être devrais-je simplement retourner sur mes pas et attendre près du vaisseau le retour de Faust, en lui disant que je n'ai rien trouvé... Mais curieusement j'ai une impression, celle qu'il y a quelque chose ici qui nous dépasse. Découvrir de quoi il s'agit pourrait avoir un impact bien plus prononcé que prévu, et qui sait, peut être m'aider à atteindre "mon but". )

Il s'arrête quelques secondes pour s'adosser près d'un vielle arbre, écoutant l'environnement et observant les horizons. Il profite aussi de ce petit moment pour réfléchir sur tout ce qu'il a apprit dans le vaisseau, lors de sa discutions avec le docteur Faust.

(Malgré ses airs d'idiot, ce Faust a l'air d'en savoir beaucoup plus qu'il le prétend. Il cache bien son jeu le bougre, et j'ai bien l'impression qu'il ne crachera pas le morceau. Si je trouve des informations intéressantes sur ce qu'il se trame ici, je pourrais aussi utiliser ça comme forme de chantage en échange des informations sur mon passé.)

Il baisse alors le regard, inquiet pour Ryuma.

(J'espère qu'il saura me pardonner... Et j'espère aussi qu'il n'est pas en danger actuellement. C'est un peu de ma faute si il est désormais sur cette planète... Erf, je dois arrêter de m'inquiéter pour rien et je dois lui faire confiance. Il s'en sortira !)

Wolf se redresse et reprends sa route en restant sur ses gardes, attentif à son environnement. Observant le sol pour y vérifier si il n'y a pas de traces, analysant les feuillages des arbres, regardant par moment les horizons... L'oeil bleu scintillant de Wolf observe les alentours au peigne fin tandis que l'odorat du loup reste à l'affût. Il continue ainsi sa route, se rapprochant peu à peu de l'une des structure mais surtout, des nombreux baraquements alentours.


Dernière édition par Wolf le Lun 7 Mai - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 17:55

ft.
Dio
Icarus
LA COLONIE DISPARUE









Bien. Il est temps pour moi d'aller à la rencontre de mon destin. Je n'ai que trop cherché à faire fuir cet Alion de mon esprit. Mais hélas, il est toujours là, il s'accroche. Soit, de toutes façons, qu'est-ce que je risque ? Il n'a plus le contrôle de ce corps.
Je m'étais levé, moi qui était assis en tailleur au sommet d'une montagne, haute de plusieurs kilomètres. Je m'étais installé ici, pour méditer. L'endroit était calme et apaisant. On pouvait entendre, sous les rivières gelées, l'eau ruisseler. La flore se battait tant bien que mal pour affronter les puissants vents.
J'avais erré ça et là, allant d'une planète à l'autre et j'avais fini par atterrir, il y a quelques jours, sur cette étrange planète.
J'avais espéré purifier mon esprit en y méditant mais il n'en était rien. En vérité, ce qui m'importait c'était de savoir si l'Humain pourrait, un jour, reprendre le contrôle de son corps ?
Je devrais donc être banni à nouveau ? Brrr, cette pensée m'avait fait froid dans le dos. Eh oui, quelle ironie... Moi, un Dieu, ayant peur. C'est pitoyable. Pour ma gouverne, il faut dire que j'avais perdu de ma superbe. Quelques milliers d'années à errer entre les dimensions, c'est pas forcément joyeux.
Et aujourd'hui, me voilà. Toujours fragile et à nouveau mortel. Qui suis-je ? Dois-je suivre les voix dans ma tête qui me disent d'apporter la paix ? Ou dois-je suivre ma vengeance ? Je n'étais plus sûr de rien et ces questions n'étaient qu'un infime partie de celle qui me traversaient chaque jour, chaque nuit, chaque seconde.
Un Dieu qui se remet en question, cela doit être étonnant. Pourtant, à part mon désir de vengeance, je ne savais plus tellement où aller, ni par quoi commencer. J'étais devenu si faible. Jadis j'étais une divinité redouté par les autres Eternels et me voilà mortel et schizophrène. Belle déchance, bravo Icarus ! Avais-je pensé.

Quoiqu'il en soit, je ne devais pas rester là et mine de rien, tout reprendre à zéro était quelque chose qui m'attirait.
"Suis-mon... parcours.. Et tu retrouveras.. Le tien..." C'était encore cette maudite voix qui me parlait, je l'aurais reconnue entre milles.

-Alion, sors de mon crâne, tu n'as plus ta place ici, MORTEL ! avais-je hurlé alors que les violents vents de Frieza X heurtaient ma peau, ne laissant derrière moi que mon odeur et quelques bribes de paroles. "Icarus... Tu ne retrouveras la paix... Qu'en trouvant ma paix... C'est notre destinée..." J'avais violemment frappé mon crâne de mes deux mains ; entendre sa voix était éprouvant et insupportable. Ceci dit, il n'avait peut-être pas tort. Peut-être que l'aider dans sa quête de paix suffirait à retrouver mon potentiel, puis mon pouvoir, puis enfin accomplir ma vengeance ? Je devais y réfléchir encore un peu. Quoique je fasse, c'était sûr que je le ferais à ma manière. Comment est-ce que je pourrais appeler ça, une paix qui passe par la violence ? La Purge ? Mouais. Affaire à suivre.


Grouiiiiik







Que ? Qu'est-ce que c'était que ça ? Je m'étais retourné violemment afin de voir qui m'avait rejoint. Personne. Étrange, ma deuxième conscience doit me jouer des tours. Alion ? "Ton corps mortel... A faim..."
Faim ? Et puis quoi encore ? Quelle plaie ! En tant que Dieu, je n'étais plus habitué à ce concept. J'avais complètement oublié que j'allais devoir me materner. Bien, allons chercher à manger alors.
C'est ainsi que j'avais quitté mon promontoire, en planant. La tête toujours pleine de questions, je cherchais une habitation ou quoique ce soit qui puisse nourrir ce corps.



Cette planète était entièrement gelée. Je ne m'en étais pas rendu compte avant, tant j'étais obnubilé par la méditation. Ce corps mortel avait froid. Qu'est-ce qui m'est passé par la tête en venant ici ? M'étais-je demandé en me grattant la tête. Il n'y avait rien, strictement rien à des kilomètres à la ronde. Tout était blanc et tout était froid. Je n'avais pas vu ce genre de paysage depuis des millénaires et je trouvais ça d'autant plus beau. Pour la première fois depuis que j'avais prit possession du corps d'Alion, je me sentais vivre. C'était sûrement des réminiscences que m'envoyait l'ancien nommé Z, des sentiments que je ne connaissais plus, étant un Dieu. Ces sentiments devaient être ceux d'Alion, qu'il ressentait en ce moment même. A cet instant, j'avais réalisé que lui et moi étions très intimement liés, peut-être trop, même. Et qu'ainsi il faudrait coopérer, si je voulais parvenir à mes fins. C'était étrange de ressentir ce genre de choses, ça m'attendrissait et j'étais resté bouche bée devant ce spectacle neigeux.

Grouiiiiik

"C'est beau, j'avoue, mais va manger..." M'avait intimé Alion, après une bonne demie-heure à redécouvrir mes sens. Je m'étais offusqué, refusant d'obéir à un mortel mais lorsque mon ventre avait grogné à nouveau j'avais dû céder. Bien, j'y vais. Mais je le fais pour moi, j'espère que c'est clair !Et je m'étais remis en quête de nourriture mais aussi d'un point de chute.







Soudain, dans ce paysage glacial m'était apparu un phare. Un phare ici ? Bizarre, il n'y a pas de mer ! M'étais-je interpellé. Sûrement car l'eau avait gelé, somme toute. Bref, une lueur brillait au bout du phare et j'avais bon espoir de trouver de la vie et de quoi me nourrir sur place. Ou peut-être pas ?

Quoiqu'il en fut, je m'étais rendu droit sur les habitations. Je ne pensais plus à rien car mon esprit était fixé sur un beau morceau de poulet -sûrement encore des réminiscences de Z-. Cela était peut-être dangereux, mais après tout, n'étais-je pas un dieu ?

Juste avant d'arriver à portée dudit village, je m'étais arrêté brusquement. Au loin, à quelques kilomètres, mes yeux bioniques avaient repéré des bâtiments. Mais pas de simples bâtiments, comme ici, non. C'était autre chose, c'était puissant, c'était différent. C'était grand. Et puis surtout, cela voulait dire que cette planète n'était pas vide, mais sûrement habité, contrairement à ce que je pensais.
J'irais plus tard, rien ne presse, j'ai l'éternité devant moi. Avais-je fugacement pensé, avant de reprendre mon vol vers le phare, sentant mon estomac se tordre.




[/size]

_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.


Dernière édition par Dio Icarus le Mer 9 Mai - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 20:09

Arkay


Ce vaisseau se trouvait être particulièrement utile, produisant un certain contraste entre la technologie habituelle des terriens. Il y avait de nombreuses fonctions disponibles en son bord, la palette de commandes était relativement large.

Arkay n’avait cependant aucune destination prédéfinie en tête, il survolait les planètes à la recherche de quelque chose d’intéressant… Jusqu’au moment où il passa près de cette étrange planète arctique.

Un épais nuage électrique le recouvrait, attirant l’intérêt de l’ex Dieu.


« Serait-ce Omicron Percée 8 ? Elle était teintée d’un blanc pur qui la caractérisait tant... Les mortels… Ils en sont même arrivés à perturber l’environnement qui les entoure. »



Se dit-il, contrarié. Il manipula le vaisseau et demanda un atterrissage sur cette planète, ayant pour premier but de constater l’origine de cette anomalie, et par la même occasion de châtier ceux qui seraient à l’origine de cette perturbation atmosphérique clairement anormale.

Alors qu’il entrait dans l’orbite, le vaisseau commença à fortement trembler, des signaux d’alerte étant émis par le tableau de bord, ce qui renforça l’irritation d’Arkay, jetant la faute sur ces mortels qui avaient créé une anomalie bien plus grave que ce qu’il pensait.


« MANŒUVRE DE REDIRECTION VERS UN POINT D’ATTERRISSAGE PLUS APTE… »


Le vaisseau dévia sa trajectoire et se dirigea ainsi vers le nord… avant de finalement atterrir, soulevant du vent et la glace qui se trouvait sous lui.

Arkay sortit alors du cockpit… et découvrit son environnement.




Il se trouvait au beau milieu de trois gigantesques structures, dans un paysage mort à vue d’œil, il n’y avait aucune trace de vie à l’horizon. Des étendues de neige à perte de vue, et ces structures teintées d’un noir mât ainsi que quelques baraquements autour de lui. Mais… Personne. Pas un seul habitant.


« Que s’est-il donc passé ici ? Pas un seul être à l’horizon… Et cette technologie, même moi je ne la connais pas. Est-ce vraiment les mortels, les responsables ? »



Se demanda Arkay, de plus en plus intrigué.

Il lévita jusqu’à une de ces énormes stèles. Il y remarqua des lignes vertes ordonnées, signe que cette chose est alimentée. Il y posa sa main, tout en se concentrant.


« Je… n’arrive plus à les ressentir. Les énergies… J’ai donc atteint un tel seuil de faiblesse… Maudit Spada… Maudits Dieux… »



Pensa-t-il tout en serrant le poing, tête baissée dirigée vers le sol, frustré, puis la releva, jetant un coup d’œil à sa droite et à sa gauche.


« Toujours personne… Il faut que je trouve quelqu’un, un témoin qui pourrait me dire ce qu’il s’est passé. Cette planète était bien plus peuplée la dernière fois, et ces structures me sont inconnues. Je n’avais jamais rien vu de tel, que ce soit dans la Dimension des Dieux ou dans le monde des mortels… »


Ses sourcils froncés, il se dirigea alors vers les baraquements afin d’espérer trouver quelque chose, toujours volant dans les airs.


« Il faut que je garde en tête que je suis bien plus faible que je ne l’étais, cette atmosphère pleine de tension qui règne en ces lieux ne m’inspire aucunement confiance… Posons-nous au sol, par pure précaution. »


Il se ravisa ensuite et stoppa son vol, continuant son exploration à pieds en direction des baraquements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 20:53

MJ

Tandis que Wolf scrutait les environs avec attention afin de ne pas laisser échapper d'indice, il finit par remarquer que de récentes traces de pas couvraient la neige au sol puis... s'arrêtèrent subitement. A l'endroit exact où de bien plus grosses traces de pas apparaissaient, se dirigeant alors vers ces dites structures. Il suivit donc leur trace, bien que quelque peu difficiles à suivre à cause de l'épaisse neige qui les avait déjà recouvertes en partie. Cependant, Wolf était un Loup aux sens plus développés, ce qui ne lui posa pas trop de problèmes. Il continua donc son inspection sur le même chemin... et finit par tomber nez-à-nez avec un étrange homme en costume blanc ! C'était... Arkay, qui fouillait dans les baraquements. Dans ces dernières, il ne trouva rien de spécial, mais remarqua que tout était étrangement propre et rangé, il n'y avait aucune trace de lutte.

Au même moment, Icarus s'était dirigé vers le phare... où il ne trouva aucune forme de vie. Le phare était cependant toujours actif. Il trouva même un détecteur encore fonctionnel au sol, presque neuf.

Ryuma demeurait introuvable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 21:59


Les empreintes dans la neige ont mené Wolf aux baraquements, mais contre toute attente il y'a déjà un homme sur les lieux ! Un homme ou bien... une chose ? On dirait qu'il porte un curieux masque d'os sur une partie de son visage, serait-ce une coutume autochtone ? Cet être à la peau très blanche et au visage froid ne laisse transparaître aucune émotion. Serait-il l'une de ces "choses" habitant le secteur Z.E.R.O dont les rumeurs parlent ?
Wolf se met alors en position de combat ! Ce mystérieux inconnu lui fait froid dans le dos. Serait-ce son apparence étrange qui fait ça ?

(Il n'a pas l'air très puissant et pourtant... et pourtant mon instinct me dit de fuir rapidement.)

Les deux hommes s'observent, l'un est en position de combat tandis que l'autre reste stoïque. L'amnésique entame alors une tentative de discussion en parlant le premier.

« J'ai pas mal de questions à te poser... Mais y'en a une qui me semble prioritaire au vue de la situation. »

Une aura blanchâtre enveloppe alors le corps de Wolf qui observe son adversaire d'un regard concentré mais aussi inquiet. Le loup a prit la décision de l'affronter si cela s'avère nécessaire.

« Es-tu le responsable des événements de cette planète ? Réponds ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuma

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 22:42

RyuMA




« Soyez prudents mes p'tits loooouuups !!! »


C’est alors que Ryuma et Wolf se retrouvent seuls, accompagnés de l’atmosphère silencieuse et particulière de la planète. Ryuma malgré l’envie de ne pas être à cette endroit même, reste positif et essaye de tirer les bons côtés de la tournure que prennent les choses. Il se dit simplement :

-Je ne suis pas encore mort.

Toutefois il vit que Wolf qui est maintenant son coéquipier pour cette mission à l’air délicat, se rapproche de lui et qu’il posa sa main sur son épaule. Ryuma a un léger rictus, au contact de sa main, regardant d’un air curieux le loup.

« Je suis désolé que tu sois embarqué dans cette histoire, c'est en partie de ma faute. Je n'avais pas prévu que le détournement du cargo allait se passer aussi mal... Dans tous les cas, tâchons de comprendre ce qu'il se trame sur cette planète et d'en ressortir vivant, d'accord ? »

-D-d’accord.

Dit-il simplement d’un ton transi.

Ryuma est surpris de la bienveillance de son coéquipier avec ce peu de parole qui le touche tout de même après les durs événements qu’il vient de subir.
Wolf effectue un hochement de la tête puis regarde dans tout les sens cherchant visiblement où aller puis il dit :

« On sera bien plus efficace dans une mission d'exploration en travaillant séparé. Je vais partir vers l'Ouest tandis que tu ira à l'Est. Ainsi on pourra recouvrir une zone bien plus grande malgré le peu de temps que nous avons. Reste le plus discret possible, soit attentif à ton environnement et n'hésite pas à revenir en direction du vaisseau si tu sens en danger. Ah, et surtout, ne traîne pas trop. Faust me semblait sérieux en disant qu'il décollerait sans nous à la nuit tombée. »

-Très bien, je pense aussi que c’est la meilleure solution pour être le plus efficace.


Ryuma alors reste quelques secondes sur place regardant le loup s’éloigner peu à peu jusqu’à qu’il se retourne soudainement et adresse un signe en V de ses doigts comme signe de motivation. Ryuma sourit et en retour il lui fait un signe de la main.

Peut-être qu’au fond, il n’est pas si mauvais que sa … Mais comment y croire après le détournement qui causa la mort de tout ses anciens collègues enfin « collègues » … Il doit sûrement avoir une autre raison derrière tout ça. J’espère qu’il s’en sortira tout de même. Mais au vue de sa force  je devrais beaucoup plus m’inquiéter pour moi même.


C’est alors que Ryuma prit route pour l’Est dans les sentiers de cette étrange planète. Après quelques minutes de marches presque une trentaine voir plus. Ryuma aperçoit alors au pied d’une la montagne qu’il longeait, l’entrée d’une grotte. Ordinairement, Ryuma ne serait pas allé à l’intérieur par manque d’intérêt à l’exploration de la planète. Cependant l’entrée de cette grotte n’était pas ordinaire, celle-ci avait une entrée faite d’une technologie comme futuriste comme les structures qu’il avait aperçut dans le vaisseau.

Étrange comme matériaux, peut-être une race inconnue habite ici après l’abandon de la colonie de Freezer…

Ryuma alors prit l’entreprise d’y entrer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 22:52

[quote="Arkay"]
Arkay




C’est alors que le Dieu se retrouva nez-à-nez avec ce qui semblait être un… loup ? Ces primates, comment ont-ils pu se mettre sur leurs deux pattes et ainsi imiter les humains ? Même ces animaux se sont donc hissés au niveau de ces mortels… Pitoyable… Mais… Il semblait connaitre la technologie. Son armure et ses équipements en témoignaient ; il portait même un œil bionique ! Ce loup au pelage bleu semblait être incroyablement évolué pour quelqu’un de son espèce.

Ainsi, sans grande surprise par rapport à ce qu’Arkay venait d’analyser, le primate engagea la conversation.


« J'ai pas mal de questions à te poser... Mais y'en a une qui me semble prioritaire au vue de la situation. »




Une aura blanchâtre enveloppa alors le corps du canidé qui jeta un profond regard désinvolte au Dieu.


« Es-tu le responsable des événements de cette planète ? Réponds ! »



Ainsi ils ont même réussi à maîtriser leur énergie… Il n'avait jamais rien vu de tel. Il ne peut même plus ressentir sa puissance. Mais le dévisager ainsi... Tout cela reste… risible. Il reste un pauvre chien.


« Ridicule. »


Arkay déploya alors son aura verte teintée d’un léger scintillement, provoquant un léger coup de vent, et marcha jusqu’à son interlocuteur, qui avait apparemment envie d’être son adversaire, et l’analysa de plus près, surtout interloqué par son énergie. Son ton menaçant ne l'avait nullement effrayé, au contraire même, il trouvait cela totalement... ridicule. Et c'est pourquoi il ne donna même pas de crédit à ses questions, son attention étant totalement braquée sur...


« Cette aura… D’où provient-elle ? Qui t’a donné cette puissance ? »


Demanda fermement Arkay qui se trouvait alors à la gauche du loup d’un ton menaçant, tout en gardant ces bras croisés d’un air hautain.

Tout cela commençait à intriguer le Dieu. Il n’avait jamais vu d’animaux maîtriser ainsi leur aura. Et surtout, cette aura blanche caractéristique des… Anges. Elle s’apparentait grandement à celle de certaines déesses, notamment Elysium, mais Arkay qualifierait celle du loup d’« imparfaite ». Ce n’était donc clairement pas un descendant d’un Dieu, mais son énergie avait probablement des antécédents divins, pour une raison relativement obscure qu’Arkay comptait bien comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Mer 9 Mai - 23:52

ft.
Dio
Icarus
LA COLONIE DISPARUE










En entrant dans une des habitations, j'avais -subtilement- remarqué que tout était ravagé. Il faut dire que seule cette maison restait à peu près debout, le reste n'était que ruines. QU'est-ce qui a pu se passer ici ?
Tout semblait à la fois si vivant mais si vide. Un mystère à résoudre, assurément.


Toutefois, en poursuivant mes recherches de nourriture, j'avais aperçu un petit objet scintillant à la couleur rosée. C'était le seul objet qui semblait être resté intact et il était posé là, sur une table.



Observant l'objet avec méfiance, je m'en étais approché doucement. C'était étrange car le reste semblait entièrement détruit. Soudain, j'avais réalisé avec joie qu'il s'agissait d'un détecteur servant à mesurer la puissance des ennemis ! Quelle chance ! Dieu merci ! Avais-je pensé. "Pourquoi tu te remercies "Dieu ?"" Avait alors murmuré une voix dans ma tête. Levant les yeux aux ciels, j'avais saisi le petit détecteur et l'avait équipé. Si je ne pouvais plus mesurer la force de mes adversaire à l'heure actuelle, cela ferait un bon remplaçant jusqu'à ce que je récupère tout de ma divinité. Et que je puisse évacuer ce Z de ma conscience.

Eh bien, il n'y avait rien d'autre d'intéressant ici pour moi, pas même un gigot d'agneau ou du magret du canard. C'en était honteux, mal accueillir le dieu que je suis. Enfin, pour l'heure, je devais me contenter de retrouver ma force d'antan ou une partie et coopérer avec cet Alion, pour enfin trouver la tranquillité. Et mes lettres de noblesses.
Alors que toutes ces jolies pensées furetaient dans ma tête, je m'étais souvenu des tours que j'avais entre-aperçu non loin de là. Peut-être était-ce là ma chance de trouver quelqu'un, ou quelque chose, pour entamer La Purge.


En arrivant, quelques minutes plus tard, je faisais face à de grands bâtiments.





De la végétation poussait à leur pied et le tout semblait relativement futuriste et avancé. Pourtant, j'avais déjà vu ces tours quelques part, elles me disaient quelque chose. Par bribes discontinues, j'entendais comme des petites voix s'en échapper. Étrange.
J'observais les tours depuis le ciel. Tentant de déterminer leur origine ou leur trouver un quelconque intérêt. J'avais beau chercher, quelque chose n'allait pas. Il s'en dégageait quelque chose de malsain. Et puis cette solitude, cette absence d'activité, j'avais l'impression d'être épié.
Une ambiance glauque et morbide semblait planer dans l'atmosphère et pourtant, ces tours semblaient m'appeler et je n'arrivais absolument pas à m'en détacher. Le détecteur ne semblait rien signaler, à vue d’œil. Marchait-il déjà ? Et qu'en était-il de tout ça ? Ces maisons ravagées, cette absence de personne. Tout plein de mystères à tirer au clair.






_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 0:17


« Ridicule. »

A ces mots, une aura verte est déployée d'Arkay qui marche en direction d'un Wolf visiblement étonné. L'amnésique est sur le qui-vive, observant chaque mouvement de son opposant avec cet air toujours aussi concentré.

« Cette aura… D’où provient-elle ? Qui t’a donné cette puissance ? » demande t-il d'un air hautain en ayant les bras croisés

« ...Pardon ? »

Wolf est assez surpris par les paroles du mystérieux inconnu. C'est la première fois qu'il rencontre quelqu'un qui semble éprouver une certaine curiosité pour cette aura blanchâtre que le loup dégage.

(Pourquoi mon ki l'intrigue ?...Maintenant que j'y pense, moi-même j'ignore totalement comment j'ai reçu et apprit à utiliser cette énergie.)

Wolf se redresse, annulant sa posture de combat et regardant l'homme du coin de l'oeil.

« J'en ai aucune idée. Et comme je suis amnésique, ça ne m'aide pas des masses à répondre à ta question. Ceci dit... »

La voix de Wolf devient un tantinet plus grave et sérieuse.

« En t'approchant ainsi de moi, tu as fait l'erreur d'être à ma portée. Ça risque d'être un peu plus compliqué pour toi d'esquiver si j'attaque tu ne penses pas ? »

La tension monte tandis que le loup observe du coin de l'oeil son adversaire à l'aura verte.

« J'ai répondu à ta question, à toi de répondre à la mienne si tu veux éviter le conflit. Es-tu le responsable des événements de cette planète ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 0:47

Arkay





Le loup s’était redressé, relâchant sa garde tandis qu’Arkay l’analysait à moins d’un mètre de lui.

« J'en ai aucune idée. Et comme je suis amnésique, ça ne m'aide pas des masses à répondre à ta question. Ceci dit... »

Dit-il d’une voix plus grave et sérieuse.

« En t'approchant ainsi de moi, tu as fait l'erreur d'être à ma portée. Ça risque d'être un peu plus compliqué pour toi d'esquiver si j'attaque tu ne penses pas ? »


Ajouta-t-il tout en regardant le Dieu du coin de l’œil

Arkay cessa alors de regarder le loup de haut en bas, ayant visiblement eu réponse à sa première question. Il s’adossa alors à l’un des murs extérieurs d’une baraque, bras croisés.


« Et toi tu as fait l’erreur d’être à ma portée dès ta naissance dans ce monde. Et pourtant, tu es toujours en vie aujourd’hui. Comprends-tu le raisonnement ? »



Répondit-il de manière presque lassée tout en relâchant son aura.


« La destruction… Le chaos… La violence… Tout cela n’est peut-être pas la solution. Surtout pour vous, mortels, qui bafouez constamment l’Equilibre. Je n’ai qu’à voir devant moi, un primate équipé d’une technologie avancée, doué d’intelligence. Tout cela me dépasse. »



Ajouta-t-il tout en décroisant les bras, s’élevant en l’air tout en tentant de se cacher derrière l’une des baraques et jetant un œil au loin afin de repérer des indices sans pour autant révéler sa position.


« Tu ferais mieux de faire attention. Quelque chose se trame par ici. Quelque chose que même moi, j’ignore. J’aurai été beaucoup plus confiant si j’avais encore ma puissance d’antan… Mais il serait stupide de prendre des risques compte tenu de la situation. Prête-moi main forte, il faut que je découvre ce qu’il se trame sur cette planète. Elle était autrefois relativement peuplée, et ces épais nuages électriques ne venaient pas perturber l’atmosphère et générer un tel champ magnétique. »


Commenta-t-il tout en montrant le ciel qui s’assombrissait de plus en plus de sa tête, se tenant toujours derrière le mur en hauteur afin de voir au plus loin.


« Et surtout, il n'y avait rien de tel. Comprends-tu cette technologie ? »


Demanda-t-il au loup tout en désignant du doigt la gigantesque structure noire mat qui se trouvait à quelques mètres d’eux, tout en gardant son attention sur l’horizon afin de percevoir quelque chose d’utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 1:01

MJ : FIN TOUR 2

Tandis qu'Icarus analysait l'étrange structure, Arkay et Wolf ne l'avaient pas encore remarqué à cause de leur attention pour... une direction opposée.

Icarus remarqua que cette construction ne contenait aucun signe... Seules quelques lumières vertes ordonnées qui se laissaient percevoir sous l'épais blindage de la structure. Une chose était sûre ; elle n'était guère abimée, aucune trace de rayure ne s'y trouvait, seule la neige l'avait légèrement recouverte.

Au même moment, le ciel s'assombrissait... de plus en plus. De nombreux vaisseaux apparurent par la suite, sortant du nuage électrique... complètement ravagés et hors de contrôles, ils crashèrent au sol les uns après les autres, provoquant diverses explosions et nuages de fumée à une centaine de mètres autour de la zone principale qui est les trois gigantesques structures noires.

Leur technologie était cependant connue de tous ; celle habituellement utilisée par l'Empire du Froid !

D'autres vaisseaux vinrent entreprendre un atterrissage près de ceux de Wolf et d'Arkay. Ces derniers ne furent cependant pas repérés à première vue.

Arkay découvrit un étrange équipement survenu des débris à première vue encore intact ; cela ressemblait tout bonnement à une armure ! Mais cette dernière se trouvait à une dizaine de mètres de leur position actuel, dans un no man's land.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuma

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 12:54

RyuMA



Ryuma alors entre dans la grotte sombre, il n’y voyait à peine les parois éclairés par de vives lumières bleues ruisselant l’intérieur des parois de la grotte mélangeant parois naturelles et constructions extra-terrestres.

-Fascinant …

Ryuma intrigué pose une main sur cette paroi de matière inconnue, et dés lors qu’il y pose sa main. Un halo de ces lumières bleues se forma autour de celle-ci. Il enlève sa main et celle-ci disparurent.

La matière réagit avec mon corps …  Il faut que je prélève un échantillon pour le Docteur Faust, cela peut être intéressant.  

Ryuma alors cherche en premier lieu autour de lui, un fragment de cette matière qui se serait décoller. Cependant il ne trouve rien outre que la roche. Alors, il effectua une manœuvre dangereuse en formant un faible kikoha afin d’essayer de détruire cette matière. Cela ne suffisait pas.

Tant pis.

Ryuma continue alors sa route plus profondément dans la grotte. C’est alors que plus y marche, plus la grotte se trouve de plus en plus petite. Ryuma arrive alors devant une porte qui semble à moitié ouverte, assez pour que Ryuma puisse s’y faufiler. Ce qu’il fait donc. Il se retouve alors dans un couloir, ne laissant place qu’à des structures extraterrestres ordonnées. Plus de roche, Ryuma continua son exploration d’un pas lent….

Spoiler:
 

J-j-je sens une atmosphère glaciale, froide. Dois-je continuer ? Non. Non. Ce n’est pas le moment de douter, je dois continuer.

Ryuma semble inquiet dans cette endroit, mais sa détermination à exceller dans sa mission est bien plus forte que son inquiétude, il continue alors dans ce long couloir...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 15:56

« Et toi tu as fait l’erreur d’être à ma portée dès ta naissance dans ce monde. Et pourtant, tu es toujours en vie aujourd’hui. Comprends-tu le raisonnement ? »

Wolf hoche une oreille, légèrement confus suite à la réponse de son adversaire. Que veut-il dire par là ?

« Je...  ne saisis pas trop où vous voulez en venir. »

L'aura verte d'Arkay se dissipe alors.

« La destruction… Le chaos… La violence… Tout cela n’est peut-être pas la solution. Surtout pour vous, mortels, qui bafouez constamment l’Equilibre. Je n’ai qu’à voir devant moi, un primate équipé d’une technologie avancée, doué d’intelligence. Tout cela me dépasse. »

« Un primate ? Si vous êtes raciste, soit. Mais vous savez, la violence n'a rien de mal si on l'utilise de manière modérée. Certains adversaires ne peuvent être raisonné, et alors la violence devient nécessaire. »

L'aura blanchâtre de Wolf se dissipe alors à son tour en plusieurs micro-particules de ki s'envolant au gré du vent. L'amnésique conclut que son adversaire n'est pas un danger, mais sa manière de parler et d'agir reste assez... intrigante. Sans parler de son physique assez particulier qui lui rappel un peu ce démon sur Mercalra. Pendant ce temps, Arkay regarde les horizons discrètement, en étant caché derrière l'un des baraquements.

« Tu ferais mieux de faire attention. Quelque chose se trame par ici. Quelque chose que même moi, j’ignore. J’aurai été beaucoup plus confiant si j’avais encore ma puissance d’antan… Mais il serait stupide de prendre des risques compte tenu de la situation. Prête-moi main forte, il faut que je découvre ce qu’il se trame sur cette planète. Elle était autrefois relativement peuplée, et ces épais nuages électriques ne venaient pas perturber l’atmosphère et générer un tel champ magnétique. » dit-il en faisant signe à Wolf de regarder le ciel

Le loup observe les cieux, et remarque que le ciel s'assombrit d'avantage ne laissant rien présager de bon.

« Mauvais temps en effet. »

« Et surtout, il n'y avait rien de tel. Comprends-tu cette technologie ? » dit-il cette fois-ci en montrant l'imposante structure quelques mètres plus loin

« Et bien.. Je peux essayer de la comprendre, je suis venu pour ça ici justement. »

Wolf s'approche de la structure, commençant à l'analyser. Pour une raison que Wolf ignore, il a toujours été plutôt doué pour comprendre le fonctionnement des technologies, leur utilité. Il donne un petit coup sur la structure, pas de réaction indiquant que c'est du solide et que forcer le passage ne fonctionnerait pas. Pas de porte ni d'entrée visible sur les côtés. Simplement ces nombreux traits de lumières allant du bas vers le haut.

A ce moment là, un éclair de génie frappe alors Wolf ! Le loup se met à rire nerveusement, comme si venait de comprendre quelque chose d'énorme !


« Ha...Hahaha ! Oui, évidement ! »

Le loup s'approche alors d'Arkay, ce dernier avait les eux rivés sur une pièce d'armure un peu plus loin.

« Bien... Je crois avoir compris une partie de ce qui se trame ici. Quand je suis arrivé sur la planète, j'ai vue depuis mon vaisseau que la placement des structure était fait de manière triangulaire autour d'une crevasse d'un diamètre assez imposant. J'ai pensé au début qu'il s'agissait d'un cadran solaire fonctionnant sur le même principe qu'une pyramide, mais en encore plus évolué. Ceci dit, j'avais tord. »

Wolf marque alors une courte pause, puis montre avec index le sol.

« Les structures ont des lumières vertes dessus, indiquant qu'elles reçoivent de l'énergie. Au début je pensais qu'il s'agissait d'énergie solaire, mais comme l'énergie est envoyée du bas depuis le haut, cette énergie ne peut être produite que depuis le sol. Ce qui laisse seulement deux théories à disposition, seulement l'une des deux est correct.»

Wolf lève alors l'index, comme pour numéroter ses hypothèses.

« Première hypothèse : L'énergie est cinétique. Et qu'elle est la source d'énergie cinétique la plus proche ? Et bien c'est l'eau envoyée directement dans la crevasse, ce qui signifie que cette crevasse a été creusée pour en créer de l'énergie pour les structures. Il doit donc y avoir un système de récupération d'énergie mécanique directement à l'intérieur de la crevasse. »

Wolf lève alors son majeur, indiquant le chiffre 2.

« Dernière hypothèse : Si l'on part du principe que cette technologie nous dépasse et est bien plus avancé que nous, il est possible qu'elle produit son énergie de manière autonome grâce à un générateur futuriste instauré sous la terre. Si ce générateur est sous-terre, il y a forte à parier qu'il y a un réseau de construction sous nos pieds. »

Le loup rabaisse sa main et regarde le ciel.

« Peu importe lequel de mes hypothèses est la bonne, je ne saisis pas encore le but de la manœuvre. Mais comme tu me l'as fait remarqué le ciel s'assombrit d'avantage et cela n'a rien de naturelle. Cela me laisse croire que se sont les structures qui sont actuellement en train d'influer sur la météo. Les structures seraient en réalité une machination assez complexe ayant un but précis, et cette crevasse me semble avoir un rôle bien plus important. Mais si tu veux mon avis... »

Wolf affiche un air plus sérieux.

« Ces machinations sont là pour créer un portail. Le fonctionnement des portails est basé sur la stabilité des runes placées autour, et regarde les structures ! Elles sont placées de manière quasi-symétrique autour de la crevasse. Bon... Je sais que c'est tiré par les cheveux, mais je ne vois pas trop ce que ça peut être d'autre hahaha....ha... »

Wolf se met à rire de manière gêné en se grattant la tête, se demandant si il ne dit pas âneries. Il est persuadé que l'une de ses hypothèses est bonne, mais il ne comprends pas encore la finalité du plan. A ce moment là, notre amnésique s'arrête de rire lorsqu'il remarque des vaisseaux traverser la stratosphère de Freezer X. Se sont des vaisseaux de l'Empire du froid !

« Je pense qu'il va falloir accélérer le pas et peut être songer à se séparer si besoin. Comme les structures sont trop solides et qu'on ne pourra pas les briser, il va falloir songer à couper l'énergie depuis la source. »

Wolf charge une sphère de ki dans sa main et vise le sol.

« Si il y a en effet un complexe sous nos pieds, alors nous devons y aller et trouver un moyen de stopper la transfusion d'énergie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Jeu 10 Mai - 16:58

Arkay




Le loup, après avoir analysé pendant quelques minutes la structure, venait tout juste d’émettre trois théories assez recherchées et complexes, à la grande surprise d’Arkay, qui dut presque réfléchir afin de pleinement saisir leurs sens.


« Hum. Tu es plein de ressources, c’en est intrigant. Mais tu m’en as parlé de trois, et tu n’en as cité que deux. »


C’est alors que le ciel s’assombrit davantage, de nombreuses ombres commençaient à planer sur la planète…
Au même moment, se rendant compte que la situation allait mal tourner, Wolf visa vers le sol tout en chargeant du ki au creux de sa main, conformément à son hypothèse, il souhaite s’aventurer dans le sous-sol de cet endroit afin d’y découvrir d’autres indices et vérifier ses théories.


« Attends. » lui dit alors Arkay, pendant que des vaisseaux entraient dans l’atmosphère et… se crashaient au sol.

Une armure blindée avait été projetée dans le souffle de l’explosion, parvenant jusqu’à plusieurs mètres d’eux.
Le Dieu l’avait repéré, jugeant qu’elle pouvait lui être utile…

Mais il risquait aussi de se faire découvrir. Des soldats pourraient les suivre s’ils venaient à être repérés… Ainsi hésitait-il à prendre le risque.

Après deux secondes de réflexions, il se ravisa, faisant un signe de tête à Wolf qui explosa ainsi le sol et tous deux y sautèrent sous le carnage qui commençait à se manifester à la surface. La fumée des vaisseaux et leurs explosions avaient aisément camouflé leur bruit au loin.

Pendant leur tombée, Arkay révéla sa pensée.


« C’est sûrement un générateur d’énergie inconnu qui alimente ces tours. Un barrage à eau n’aurait aucun sens sur une planète glaciale. L'eau qui coulait au loin est plutôt une des conséquences des effets de ces structures sur cette atmosphère, et non pas une causalité. Le plus important reste de savoir qui serait l’acteur d’un tel procédé, et quels seraient les raisons d’un tel chamboulement sur cette planète. Les mortels ne cesseront jamais de vouloir s’approprier nos pouvoirs… »


Commenta-t-il, le regard sévère juste avant de finalement atteindre le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 15:42

ft.
Dio
Icarus
LA COLONIE DISPARUE








Eh bien, eh bien, en voilà une technologique intéressante. Je n'arrivais pas à la remettre, mais en tant qu'ancien Dieu, j'avais vu des êtres les bâtir. Ou du moins, entre-aperçus, car je n'avais pas que ça à faire, de me focaliser sur des mortels construisant des tours, aussi intriguantes qu'elles soient. Ceci dit, elles m'attiraient beaucoup. Et je n'avais pas l'air d'être le seul. Je sentais Alion manifester une envie irrépressible de se rapprocher de ces tours et d'en entendre les murmures. Ton esprit de mortel est faible, Alion. Avais-je pensé. Et mine de rien, cet intérêt que donnait Z à ces infrastructures me poussait à vouloir en savoir plus, moi aussi. "Le tien aussi, Icarus." C'était Alion, qui était intervenu. Dans le sarcasme, comme à son habitude... Mais j'appréciais. Il avait du cran, somme toute.

Mon esprit de divin s'était bien écorché ces dernières années et mon intérêt pour ces tours avait grandi davantage. Elles avaient quelque chose de mystique. Pourtant, après quelques minutes à sonder les tours, je n'avais pas remarqué d'accès, ni rien qui puisse satisfaire mon intérêt. Hormis ces fluides verdâtres qui allaient de bas en haut. De manière complètement identique, chaque flux remontant au même rythme. C'était étrange, comment et surtout pourquoi, des tours de cette envergure n'avaient pas d'entrée ? Quelle pouvait bien être leur utilité ? Je restais là, dans les airs, me tenant en retrait afin d'analyser la situation calmement.
Même si je ne cernais pas encore leur utilité, bien que j'eus quelques idées -comme aspirer l'énergie vitale d'une planète- quelque chose m'avait sauté aux yeux.
En effet, les flux remontaient tous vers le même endroit. Métaphoriquement, si l'on remonte un cours d'eau, on atteint la source. Se pouvait-il que ce soit le cas ici aussi ?
Je devais m'en assurer. Chargeant légèrement mon ki pour parer à toute embuscade, je m'étais dirigé vers le sommet des tours, en espérant y trouver une source d'énergie, ou au moins des indices, sur l'utilité de ces tours.
Soudain, une lumière s'alluma : toutes ces habitations détruites plus loin ; tout cela pouvait-il être lié à ces tours ? Je devais tirer cela au clair. Et ensuite trouver un vaisseau.








D'ailleurs en parlant de vaisseau, il semblait que j'allais être servi. Sous grondement sourd et puissant, étaient apparus des dizaines et des dizaines de vaisseau. Passant à travers un nuage électrique, ils semblaient mal en point et se crashaient partout autour. C'est quoi ce bordel ?! Avais-je pensé, quand une voix m'avait répondu. Freezer... L'empire du froid... Te voilà... Un grondement sourd avait résonné en moi et je sentais une gigantesque quantité de colère affluer de toutes parts. Pourtant, je n'avais aucune raison de l'être, que se passait-il ? Je sentais également mon corps se déplacer légèrement vers les vaisseaux mais je le retenais ; je n'aurais pas voulu me faire découvrir si vite. Pourtant, mon corps était de moins en moins contrôlable et je sentais mon KI se déverser de plus en plus. Mon aura violette apparaissait par bribes sans pour autant que j'essaie d'augmenter mon pouvoir. J'étais perdu, je ne comprenais rien mais je sentais une haine terrible graviter autour de moi. Se pouvait-il que... ? Alion ?



En une seconde, mon corps s'était élancé de lui-même, alors que je réalisais qui était cet empire du froid. Un empire tenu par un terrible démon du nom de Freezer. Toujours sans contrôle, j'avançais brusquement à portée des vaisseaux. Quelle sensation étrange que de ne plus avoir le contrôle de son propre corps et de ne pas en reprendre la domination.
Alion, dont je sentais l'énergie affluer en moi, ne se contrôlait lui-même plus. Quel traumatisme avait pu lui infliger ce Freezer pour qu'autant de haine se mette à déferler en moi ? En ce corps ?
J'avais beau essayer de raisonner Alion, lui expliquer le danger, rien ne changeait et je sentais mon corps s'articuler sous la volonté de Z et non la mienne.

-LA PURGE, LA PURGE ! Criais-je contre mon gré d'une voix rauque et gutturale.

J'étais arrivé à portée d'un vaisseau, hurlant contre ma volonté et avait envoyé un violent coup de poing en direction du cockpit du vaiseau. Le pilote m'avait regardé d'un air terrifié, comme s'il avait vu le diable en personne en fixant mes yeux. Le vaisseau avait explosé et était parti en vrille tandis que d'autres se dirigeait à nouveau vers nous.


-IMPACT FLASH !




C'était la technique signature d'Alion -que je lui avais emprunté- et il l'avait envoyée droit sur un groupe de 2 vaisseaux, qui avaient été détruit en plein vol, explosant à l'impact de mon poing, sous un puissant kikoha et laissant derrière eux un bruit sourd et de la fumée. Autour de moi, le chaos, des vaisseaux semblaient continuer de se crasher. Alors que j'observais la scène, la conscience de Z avait fini par s'évanouir et j'étais à nouveau en pleine possession de mes moyens.



Prenant conscience de la situation, j'avais esquissé un rictus mauvais. Eh bien mon cher Z, il semblerait que tu ai une part d'ombre, sous tes beaux discours. Ma foi, il se peut que nous nous entendions, toi et moi, tout compte fait.




Tout cela s'annonçait fort intéressant, peut-être pourrons nous conclure un pacte avec Z ? Je n'aurais pu penser qu'il connaisse la colère, la haine, il avait l'air si neutre. Finalement, nous n'étions pas si différents, lui et moi. Peut-être qu'avec une bonne discussion, il pourrait m'aider dans mes projets et moi dans les siens ? Hahahaha, enfin Z, enfin nous voyons le bout !

Ceci dit, pour l'heure je devais quitter ce champ de bataille, j'étais bien trop faible pour affronter une armée de vaisseau. Remarquant un petit recoin où aller reprendre mes esprits, j'étais parti m'abriter à toute allure, afin d'observer la suite des événements.





_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 20:32

MJ : Fin du tour 3

Wolf & Arkay

Ils tombèrent pendant plusieurs mètres avant d'atterrir dans... une cave souterraine.

Spoiler:
 
De nombreuses petites structures noir mat étaient présentes un peu partout. Le chemin semblait mener à une plateforme alimentée devant eux, en son centre se trouvait une boule lumineuse flottante :
Spoiler:
 

Icarus

Son attaque a causé beaucoup de dégâts au sein de l'armée, détruisant quelques vaisseaux. Cependant, d'autres vaisseaux le prirent en chasse et certains de leurs tirs touchèrent Icarus à l'épaule et au dos, lui causant des dégâts modérés, lui laissant des marques de brûlure sur sa peau. 2 chasseurs pourchassent donc le cyborg, ainsi qu'un autre soldat qui sortit de son propre vaisseau, lévitant dans les airs.

« Oh non, tu ne t’enfuiras pas comme ça mon chou. »


Spoiler:
 

Elle s'entoura de son ki violet clair avant de prendre son envol en direction du Cyborg, le rattrapant peu à peu pendant qu'il dût ralentir à cause des deux tirs qui l'avaient touché. Il put néanmoins quitter le champ de bataille, mais il allait inévitablement se faire rattraper quelques centaines de mètres plus loin, n'ayant à aucun moment pu échapper à la vue des soldats à sa poursuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 21:14


Wolf et Arkay terminent leur chute pour atterrir dans une sombre et froide cave souterraine éclairée seulement par ce qui semble être un noyau d'énergie bleuté en son centre. Des piliers composées de cette solide matière noire sont formés de part et d'autres dans ce lieu, tel des stalagmites et stalactites.
Cet endroit à la fois mystique et futuriste étonne Wolf qui n'a jamais rien vu de semblable. Le loup s'approche lentement du centre de la pièce, en direction du noyau.


Wolf observe minutieusement cette étrange énergie bleutée qui repose sur une plateforme. On dirait que c'est ce noyau bleu qui alimente la plateforme.

« C'est... Fascinant. Tu avais raison l'ami, ces tours ne sont pas alimentés par l'énergie des eaux. C'est une énergie unique qui fait ça ! »

Le loup amnésique croise alors les bras et penche la tête, intrigué.

« Mais si le noyau ne puise pas son énergie du soleil ou des eaux, alors d'où puise t-il sa vitalité ? Serait-ce... l'énergie de la planète ? »

Il se tourne alors vers Arkay pour lui demander conseil.

« On pourrait détruire la plateforme, ce qui devrait couper l'alimentation de la structure au dessus. Mais il y a trois structures, donc si on part du principe que chaque structure à son propre noyau, il va falloir répéter l'opération encore deux fois pour éliminer la menace qui plane sur cette planète. Le temps nous est compté et avec les hommes de l'Empire du froid qui ont désormais envahi la planète, atteindre les deux autres structures ne sera pas tâche aisée. Sauf si... »

Wolf affiche un air peu serein, visiblement pas très rassuré par l'idée qu'il va évoquer.

« ...Sauf si on se sépare pour atteindre chacun le noyau des deux structures restantes. C'est à dire celle de l'Est et celle du Nord. »

Le canidé attends de savoir ce qu'en pense son compagnon de fortune avant d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 21:32

ft.
Dio
Icarus
LA COLONIE DISPARUE







Tentant tant bien que mal de fuir le champ de bataille suite au coup de sang d'Alion, j'avais été prit en chasse par deux vaisseaux. C'est bien ma veine, enfoiré d'Alion ! Ils ne me lâchaient pas et j'avais beau fuir à toute vitesse, je sentais leurs tirs devenir de plus en plus précis. Chaque balle m'effleurait un peu plus, chacune de leur accélération les rapprochait de moi et je sentais le souffle de leurs vaisseaux dans mon dos.

-AAAAAAAAH

Putain, il fallait bien que ça arrive ; je venais d'être touché au dos. Je n'avais pas senti la douleur depuis des décennies. Quelle sensation stimulante, que de se sentir vivant ! Plutôt que de me faire chuter, cette blessure moyenne m'avait galvanisé : je n'avais plus rien ressenti depuis si longtemps. Hélas, cet état de grâce ne dura que peu de temps car les contrecoups se firent vite ressentir et j'avais dû ralentir. Heureusement, j'avais tout de même réussi à m'échapper. Ouf, me voilà tiré d'affaires... Avais-je soupiré en tentant d'évaluer la gravité de ma blessure au dos. Bon, c'est pas le must, mais ça devrait aller... Maintenant retourno...

-Oh non, tu ne t'enfuiras pas comme ça mon chou.

J'avais fait volt-face. Une femme de taille moyenne et à la chevelure brune se tenait face à moi ; une saiyen. Son armure était plutôt imposante et laissait comprendre que ce n'était pas qu'un soldat de base.




-Haha, HAHAHA, une femme singe ?! C'est que l'on envoie pour me combattre ? Moi ? Dio Icarus ? Mortels... Vous me ferez toujours bien rire. Avais-je affirmé, ne comprenant pas qu'une femme puisse espérer me causer du tord. J'avais profité de cette réplique pour essayer d'estimer sa puissance, à l'aide de mon détecteur fraîchement trouvé.

Sans attendre, elle avait immédiatement chargé son ki et laissé apparaître une aura violette claire. Wow, elle rigole pas. En fanfaronnant, j'avais complètement oublié ma blessure mais celle-ci venait de me lancer et à présent j'avais l'impression qu'on me brûlait le dos. Sûrement la chute d'adrénaline.

Mon esprit divin réfléchissait à cent à l'heure et je n'avais pas mit bien longtemps à trouver une solution pour me sortir de ce merdier. Tout d'abord, la bonne nouvelle : je suis sorti du champ de bataille. Ensuite, la mauvaise nouvelle : je suis poursuivi, j'allais donc devoir agir rapidement.
Ne laissant pas le temps d'agir à la saiyen face à moi, j'avais chargé mon ki pourpre et je m'étais préparé à lancer mon offensive.




-YAAAAAH !




Prenant une position des plus arrogantes et avec mon ki chargé au maximum, j'avais lancé mon poing du haut vers le bas. La vitesse était stupéfiante et l'air s'accrochait à mon poing. Je sentais les anciens réflexes de Z agir naturellement et son instinct combatif monter en moi ; ce corps était fait pour le combat. Mon poing venait d'heurter violemment le sol à mes pieds.

-IMPACT FLASH !




Pour la seconde fois j'utilisais cette attaque, mais cette fois c'était de mon plein gré. Une explosion avait retenti lorsque mon poing avait touché la terre et cette dernière s'était fissurée, laissant jaillir pierres et fumées. Ici, le but était de distraire mon adversaire pour m'échapper. La violence du choc faisait tournoyer l'air autour de moi. La poussière face à moi, j'avais utilisé mes yeux bioniques pour repérer ma cible dans la fumée -bien que j'eus déjà repéré sa position auparavant-. Dans la foulée de ma première attaque, pour ne laisser aucun répit à mon adversaire et la prendre par surprise, j'avais lancé une seconde attaque.

-Filet Mignon !




Un filet de ki violet s'était dirigée droit sur mon adversaire dans le but de l'immobiliser, au moins temporairement, afin de me laisser le temps de fuir. Entourée ainsi, comme un bout de viande, dans le piège de filet, je pourrais m'échapper sans être poursuivi. Par ailleurs, la poussière générée par l'impact flash pourraient potentiellement gêner mes poursuivants dans leur chasse à l'homme.

C'est donc à la suite de mon enchaînement que j'avais commencé à prendre ma fuite, pour me reposer et penser calmement à une façon de s'échapper. Ou bien comprendre ce qu'il se passait ici.



_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 22:05

[quote="Arkay"]
Arkay




Arkay écoutait le loup tout en analysant cette cave… Il n’avait jamais rien vu de tel. Lui, qui avait été un Dieu pendant tant d’années, ne se souvenait pas avoir vu de telles structures où que ce soit. Il se demanda même si… Elles étaient vraiment construites par des mortels ? Et cette source d’énergie bleue… Elle était intrigante.

Une simple sphère bleue pourrait ainsi alimenter ces tours ? Mais pour quoi faire ? Serait-ce réellement une bonne idée de la détruire ? Ne pourrait-on pas la manipuler ? Cela ne faisait pas sens, ces tours étaient immenses et cette sphère si petite. Arkay connaissait beaucoup de sources d’énergie, notamment l’élément zéro. Alimenter ces immenses tours aurait été plus envisageable avec cette énergie-là. Cependant… L’énergie dégagée par l’élément zéro est d’un noir extrêmement sombre et très peu lumineux, comme si c’eut été du vide.


Pour le Dieu, ce ne pouvait pas être un générateur d’énergie. Du moins, il voulait en être sûr.


« Cette sphère semble bien trop petite pour être génératrice d’énergie, surtout pour une tour aussi grande qui semble tout de même en consommer beaucoup. D’où puiserait-elle son essences ? Mais plus important, dans quel but ? Est-ce vraiment ces tours qui perturbent l’atmosphère ainsi… ? Tout porte à croire que c’est le cas, mais au vu de la technologie employée, cela est probablement bien plus complexe. Un système aussi basique, allant directement du générateur à la tour, provoquerait ces perturbations sans même être liées au ciel… ? Cela ne fait pas sens. J’ai plutôt l’impression que ce n’est que la partie émergée de l’Iceberg que nous avons devant nous. »

Il dit cela tout en tournant autour de la plateforme, analysant la sphère qui continuait à flotter.


« Pour pouvoir modifier l’atmosphère d’une planète, il faut agir sur la structure même de cette dernière. C’est-à-dire… Son noyau. Je pense plutôt que c’est le premier rouage d’un gigantesque système que nous avons là… J’ai détruit assez de planètes au cours de ma longue vie pour comprendre la façon dont elles fonctionnent. Du moins, la façon dont elles se détruisent. Tout part de leur noyau… »



Ajouta-t-il tout en cherchant une éventuelle trappe dans le sol.


« Néanmoins, je doute fortement que nous puissions y accéder si facilement. Avec ma puissance d’antan, cela n’aurait guère posé problème. Mais dans mon état actuel… »



Dit-il tout en lançant un regard profond sa main, d’un air exaspéré. Puis il s’avança vers la sphère tout en commençant à tendre son bras vers celle-ci.


« J’ai vu énormément de technologies. Certaines possédaient des systèmes guère très intuitives. Cependant, cela ne m’étonnerait pas que nous puissions mani-»


C’est alors que sa main se heurta à un petit champ de force bleue venant d’apparaître, entourant la sphère et électrocutant sa main. Ce champ de force prit alors une couleur rouge… Tout comme toutes les autres sources de lumières qui illuminaient la cave.


« Qu’est-ce que-»


Un bruit sourd de mécanisme se déclencha. Des grondements se firent entendre.

C’est alors qu’une épaisse fumée rouge foncée commença à s’imprégner des lieux, surgissant des côtés… De l’électricité en émanait, un contact physique avec serait probablement malvenu.


« Sortons d’ici. »


Conseilla Arkay, voyant que la fumée les avait très rapidement entourés, avant de s’envoler en vitesse et ressortir du trou par lequel ils étaient entrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 22:42

MJ : Fin du 4e tour



Arkay & Wolf

Wolf et Arkay fuirent de cette cave où le Dieu avait malencontreusement déclenché un mécanisme anti intrusion à première vue. Mais dès lors qu'ils sortirent de terre... Ils constatèrent que la zone commençait à être envahie par les soldats de l'Empire, étant venus extrêmement nombreux. Des vaisseaux continuaient à entrer dans l'atmosphère. Il y avait donc des soldats à plusieurs dizaines de mètres d'eux, et ils furent immédiatement repérés.

« Capitaine ! Ils viennent de sortir du caveau ! »


S’écria un soldat tout en pointant le duo du doigt.

Un autre soldat, bien plus grand, sortit de la troupe. Ils avaient à présent entourés le canidé et le Dieu.





Il était plus large, des cornes sur les épaules et une tête allongée, son corps ayant des similarités avec ceux des Démons du Froid.


« C’est donc ces vermisseaux qui sont venus tout chambouler ici ? Il semblerait bien que vous ayez vu des choses que vous auriez pas dû voir… Maître Cooler me tuerait si je laisse qui que ce soit survivre ici. Ne prenez pas ça personnellement… »



Déclara-t-il tout en chargeant un rayon de ki bleu clair au bout de son doigt… De nombreuses boules d’énergie se chargèrent en même temps, toutes dirigés sur les deux explorateurs... avant d'être toutes tirées en même temps, visant le milieu du cercle.

C'est à dire... Arkay et Wolf.


Icarus

Le détecteur d'Icarus afficha 4.854 senkos.

Son adversaire fonça sur lui, le repérant grâce à son détecteur, et traversa le Filet Mignon en lui donnant un coup de poing ! Elle avait été cependant ralentie par le grand mur fait de terre qui s'était fait suite à l'Impact Flash porté au sol.

Les deux chasseurs aériens balayaient la zone afin de repérer Icarus au milieu de la fumée produite par son attaque.

Le soldat s'arrêta quelques secondes, activant son détecteur jusqu'à retrouver Icarus et reprendre sa poursuite, décollant du sol et parvenant jusqu'à lui, épuisé par ses efforts et ses blessures., lui décochant un puissant coup de poing au menton qui l'envoya dans les airs afin de chuter au sol, tombant lourdement sur le dos.

« Tu pensais quand même pas t’en tirer comme ça ? Franchement, attaquer l’Empire de front… Quelle stupidité. Dommage, tu as signé ton arrêt de mort. Je sais pas ce que tu faisais ici, mais on a pour ordre de tuer tous ceux qui pourraient venir troubler notre enquête. On se retrouvera peut-être en Enfer... Sayonaraaaaa ! »

S’écria-t-elle tout en pointant ses deux mains vers Icarus, au sol. Du ki jaune s’accumula au bout de ses deux bras… et une puissante double vague déferlante violette se dirigea sur lui, soulevant de la poussière au sol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolf

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Ven 11 Mai - 23:45

« Cette sphère semble bien trop petite pour être génératrice d’énergie, surtout pour une tour aussi grande qui semble tout de même en consommer beaucoup. D’où puiserait-elle son essences ? Mais plus important, dans quel but ? Est-ce vraiment ces tours qui perturbent l’atmosphère ainsi… ? Tout porte à croire que c’est le cas, mais au vu de la technologie employée, cela est probablement bien plus complexe. Un système aussi basique, allant directement du générateur à la tour, provoquerait ces perturbations sans même être liées au ciel… ? Cela ne fait pas sens. J’ai plutôt l’impression que ce n’est que la partie émergée de l’Iceberg que nous avons devant nous. » dit-il en tournant autour de la plateforme, observant le noyau qu'elle contient avec parcimonie

Wolf se gratte alors le menton, l'air pensif. Cette technologie semble être encore plus évoluée que le loup l'imaginait.

« Et bien... Vu comme ça... »

« Pour pouvoir modifier l’atmosphère d’une planète, il faut agir sur la structure même de cette dernière. C’est-à-dire… Son noyau. Je pense plutôt que c’est le premier rouage d’un gigantesque système que nous avons là… J’ai détruit assez de planètes au cours de ma longue vie pour comprendre la façon dont elles fonctionnent. Du moins, la façon dont elles se détruisent. Tout part de leur noyau… »

"J'ai détruit assez de planètes au cours de ma longue vie" ? Wolf est intrigué par cette technologie inconnue, mais aussi par cet étrange type. Il ne peut s'empêcher de l'observer du coin de l'oeil par moment, observant son étrange physique. Qui est-il réellement ? Il n'a pas l'air très dangereux, et pourtant Wolf ne peut s'empêcher de sentir un grand danger en sa présence. De plus, il a l'air d'être une personne assez érudit malgré son physique assez jeune. Un jeune combattant érudit aux apparences d'un démon mais doté d'une puissance relativement faible et qui pourtant aurait détruit des planètes, c'est tout de même troublant non ?

Mais Wolf est coupée dans ses pensées, la situation dégénère lorsque Arkay touche légèrement le noyau, repoussant sa main par un léger choc électrique tandis que le noyau vire au rouge ! Une fumée pénètre les lieux tandis que les murs grondent ! Un système de sécurité a été enclenché, obligeant le duo à fuir ce lieu étrange !
À peine Wolf et Arkay sont revenus à la surface qu'ils se font repérés par des hommes de l'Empire qui sont déjà sur place !

« Capitaine ! Ils viennent de sortir du caveau ! »

Très vite, tous les soldats viennent se regrouper autour de nos deux malheureux héros. Des dizaines d'hommes de l'Empire du froid encerclent le duo, ne laissant place à aucun échappatoire possible.

« Ahem... Bonjour, je peux vous aider messieurs ? » dit nous loup peu confiant face à la situation

L'un des soldats bien plus grand et féroce de part son physique, s'est légèrement avancé pour faire face à notre duo.

« C’est donc ces vermisseaux qui sont venus tout chambouler ici ? Il semblerait bien que vous ayez vu des choses que vous auriez pas dû voir… Maître Cooler me tuerait si je laisse qui que ce soit survivre ici. Ne prenez pas ça personnellement… »

« Vu des choses ? Personnellement je n'ai rien vu. Et puis vous savez, je ne suis qu'un humble touriste un peu perdu. Nous sommes de grands garçons hein ? Nous pouvons régler ça de manière diplo- »

C'est alors que le capitaine de la troupe de Cooler pointe son doigt en direction des deux intrus, chargeant un rayon de ki bleuté au bout de son index. Les autres soldats font de même, chargeant chacun du kikoha dans leurs mains pour réduire à l'état moléculaire Wolf et Arkay.


« ...Pourquoi faut-il toujours que ça parte en sucette ? Reste près de moi ! » dit-il en se collant près d'Arkay, ce dernier semble faire confiance à Wolf et le laisse agir

De nombreuses sphères d'énergies sont alors envoyées droit sur le duo, mais Wolf dirige alors ses bras en avant.

« Bouclier divin ! »

Une bulle faite de ki lumineux entoure alors Wolf et Arkay les protégeant ainsi de toutes les attaques ! Mieux encore, les attaques étant des sphères de ki, elles sont toutes renvoyées à des directions aléatoires tout autour de la zone dés qu'elles touchent le bouclier ! De nombreux hommes de Cooler se font toucher par les explosions provoquées par les sphères de ki, et la direction totalement hasardeuse des boules de ki font que les esquiver est bien plus difficile !

Wolf annule son bouclier en voyant les explosions et nuages de fumée autour de lui et se prépare à fuir en profitant du chaos autour. Mais avant ça, il se tourne une dernière fois vers son acolyte de fortune et lui fais un signe d'au revoir avec un léger sourire.

« Au passage... Je m'appel Wolf. Merci pour ton aide et bonne chance à toi! »


Le loup se met ensuite à quatre pattes et s'enfuit à travers la fumée provoquer par les explosions, direction le vaisseau du docteur Faust pour quitter la planète !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuma

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Sam 12 Mai - 0:12

RyuMA



Voilà que Ryuma est arrivé au bout du couloir, il s’avance devant la porte qui est fermé mais celle-ci dés que Ryuma fit un pas de plus vers la porte elle s’ouvre.

-Intéressant…


Naturellement, il continue son exploration et franchit la porte. Il pénètre alors dans une sorte de salle il s’avance jusqu’au milieu de celle-ci et un retentissement commence alors à sévir suivit d’un tremblement faisant alors craqueler le sol sous le pieds de Ryuma …

-Oh..OH !  BOOM 

Ryuma tombe alors plusieurs mètres beaucoup plus bas. Il se trouve avec des égratignures, les vêtements déchirés et sous quelques décombres. Il se relève alors avec tout de même une certaine facilité.

-Il doit surement se passer quelque chose dehors…

Dit-il en ressentant quelques retentissements.

Ryuma alors essuie son pantalon et regarde devant lui.


Spoiler:
 

C'est alors qu'il voit un cube de trois mètres avec à l'intérieur une sphère bleue. Il fut sublimer par cette technologie et la vive lumière que cette structure projette.

-J'ai jamais vu rien d'aussi ...

Tant il sentait un sentiment inexplicable que Ryuma fut figée pendant plusieurs secondes regardant le cube sans même cligner des yeux. Soudainement il entends comme des murmures incompréhensibles en la direction de ce cube qui attire Ryuma vers celui-ci. De manière machinale et spontanée, il commence à se rapprocher de ce cube. La bouche ouverte et les yeux encore écarquillé, qui maintenant ne cligne plus du tout. Ryuma arrête de penser et n'est plus qu’obnubiler par cette structure. Dès lors qu’il est proche de ce cube, ne contrôlant alors plus son corps. Il pose alors ses deux mains sur ce cube...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkay

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Sam 12 Mai - 1:29

Arkay





A peine sortis du trou, Arkay et son acolyte firent donc la rencontre d’un véritable régiment de soldats. Leur capitaine donna donc l’ordre d’attaquer et d’en finir avec eux, conformément aux ordres qu’il aurait reçus. Plusieurs boules de ki ainsi que le rayon du capitaine se dirigèrent alors sur eux, sans même écouter les paroles de Wolf pour tenter de calmer le jeu, ou plutôt d’entourlouper ses adversaires.

Arkay s’apprêta alors à tenter une esquive à la dernière seconde, ne pouvant être plus rapide au vu de la vitesse des attaques. C’est alors que…


« Reste près de moi ! »


S’écria Wolf tout en se collant au Dieu, qui réfléchit une fraction de seconde avant de finalement le suivre. Bien qu’il avait une opinion relativement négative du loup à leur rencontre, il s’était rendu compte au fil de ses analyses que ce dernier était bien plus intelligent que ce qu’il pourrait laisser paraître. Arkay fit donc instinctivement confiance, et pour la première fois de sa longue vie à un mortel, qui plus est. Il ne savait pas vraiment pourquoi, il ne s’est pas vraiment posé la question. Mais il avait senti du bon en ce loup, bien qu’il n’avait aucune indication sur sa puissance.

Le Dieu jugea donc bon de suivre le canidé dans sa stratégie, bien qu’il n’était tout de même pas totalement en confiance.
Soudain…


« Bouclier divin ! »


« Divin » ? Avait-il bien entendu ? C’est alors qu’une sorte de bulle blanche lumineuse les entoura, protégeant des attaques ! Le Dieu, bien qu'il s'y attendait, fut tout de même surpris malgré son faciès qui ne laissait rien paraître. Ce mortel venait d'utiliser une technique d'essence Divine... Bien qu'elle n'avait rien de tel, tout était dans l'esthétique, bien qu'imparfaite. Mais tout de même, tenter de copier les techniques divines... Où a-t-il appris cela ? Lui même ne semble pas connaître l'essence de son ki pourtant capable de reproduire imparfaitement des attaques divines. Arkay fut à la fois surpris, intrigué et frustré. Ces mortels... Ils en sont donc arrivés à là. S'approprier leurs pouvoirs... C'est à la fois fascinant et rageant. Néanmoins, sa technique semblait être efficace. Normal, vu qu'elle est d'essence divine se disait Arkay.

De nombreuses boules de ki furent renvoyées, mais le rayon du capitaine transperça presque cette bulle, s’étant grandement affaiblie suite à l’impact, sous la crainte du Dieu qui se préparait tout de même à combattre si cette protection venait à faillir.

Mais les attaques renvoyées retournèrent à leurs envoyeurs… Explosant à l’impact, semant le chaos au cœur des troupes ! Wolf profita du nuage de fumée soulevé par les explosions et dissipa sa bulle avant de se retourner vers le Dieu.


« Au passage... Je m'appel Wolf. Merci pour ton aide et bonne chance à toi! »


Lui déclara-t-il avant de finalement se mettre à quatre pattes et… fuir dans sa direction.


« Wolf… Nous nous reverrons. »


Répondit Arkay d'un ton assez mélancolique tout en regardant le canidé fuir d’un regard perplexe.

Néanmoins, pas de temps à perdre. Il ne pouvait guère se risquer à une bataille qui pourrait lui coûter cher. Il ne l’a pas encore expérimenté, mais… et s’il était réellement redevenu mortel ? Il n’en avait pas vraiment la confirmation, étant donné que la seule chose qu’il a remarqué jusque-là et sa perte phénoménale de puissance.

Sans plus attendre, il décolla d’ici profitant de la fumée et des soldats secoués par leurs propres attaques afin de fuir jusqu’à son vaisseau. Il en avait déjà suffisamment vu, rester ici davantage serait inutile au vu des troupes déployées et qui sont encore en constante augmentation.

Ce qui lui parût d’ailleurs étrange. Pourquoi un tel régiment ? On aurait dit qu’une bonne partie de l’armée toute entière avait été convoquée et envoyée jusque-là. Quel que soit le secret que renferme cette planète, l’Empire du Froid semble beaucoup y tenir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dio Icarus

avatar


MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   Sam 12 Mai - 1:44

ft.
Dio
Icarus
LA COLONIE DISPARUE





Tout mon stratagème n'avait donc servi à rien ? Tout ça pour me prendre une violente droite à la mâchoire et me retrouver aux portes de la mort ? Ce coup... Je l'avais ressenti comme aucun autre. J'avais senti ma bouche se fissurer à son contact. Voilà des années que je n'avais plus ressenti ça. Aurais-je surestimé la force de cet Alion ?


-Tu pensais quand même pas t’en tirer comme ça ? Franchement, attaquer l’Empire de front… Quelle stupidité. Dommage, tu as signé ton arrêt de mort. Je sais pas ce que tu faisais ici, mais on a pour ordre de tuer tous ceux qui pourraient venir troubler notre enquête. On se retrouvera peut-être en Enfer... Sayonaraaaaa !

La saiyen avait alors envoyé ce qui semblait être une violente double vague déferlante. Si je la prenais de plein fouet, c'était la mort assurée. Du moins pour le corps physique d'Alion.





J'avais donc attendu tout ce temps pour rien ? J'avais fait tout ça pour RIEN ? Ma vengeance ? Ma quête ? Tout ça n'était que du vent aux yeux du monde ? De cette misérable Saiyen ?! Je ne pouvais tolérer un tel affront, moi le grand Dio Icarus ! Je n'accepterais pas de mourir aussi facilement ! Pas encore ! Et puis, depuis quand un dieu se remet en question ?
Je sentais la colère bouillonner en moi et le sang monter à mon cerveau. Une détermination comme aucune autre me gagnait mêlée à la haine que m'apportait cette situation, le fait d'être humilié. Quel dieu pitoyable je fais ! Mais ce n'est pas fini ! Pas maintenant ! Moi, Dio Icarus ne permettra pas ça !
Soudain, une voix avait résonné. Elle venait de loin, mais c'était une voix amie. Pour cette fois, en tout cas. Icarus... Accepte ce pouvoir... C'était Alion. Je l'avais complètement oublié avec les derniers événements. Mais lui aussi devait voir la scène, et lui aussi devait être conscient que si la vague nous touchait, c'était fini. Son pouvoir m'avait gagné subitement, et nous étions maintenant deux à nous battre, pour notre survie. Moi, Icarus le dieu déchu, hurlant de rage pour sa fierté et sa gloire passé et Alion, le saiyen modifié qui s'accroche à la vie.

J'étais bien mal en point oui, mais les Saiyens, vous savez... Les saiyens n'arrêteront pas de se battre tant qu'ils ne seront pas morts et j'étais chanceux d'avoir accès à un tel corps mine de rien. La douleur en était presque occultée. La vague n'était plus qu'à quelques mètres de moi mais je sentais un pouvoir inconnu affluer en moi. Le pouvoir du désespoir saiyen ? Merci Alion.


-ANDROSHIELD !



Ce bouclier violâtre, d'ordinaire si résistant, s'était formé en quelques secondes. L'énergie cumulée de Z et moi-même s'était consumée dans ce dernier espoir de survie. La vague déferlante venait d'atteindre son but, dans un choc violent qui avait soufflé chaque brindille d'herbe autour d'elle. Un trou s'était même creusé sous le point d'impact. Je n'en revenais pas qu'une attaque puisse être si puissante pour un être si faible.

Le bouclier, bien que plein de bonne volonté commençait à se craqueler petit à petit et des fissures apparaissaient à mesure que l'attaque tentait de forcer l'entrée.


Je faiblissais moi aussi mais je devais résister, à tout prix.

-YAAAAAAH !-YAAAAAAAH !

Z et moi avions crié conjointement, lâchant nos toutes dernières forces dans cette vaine tentative de défense. Qui l'eut cru ? Un dieu combattant de pair avec un mortel. Je m'étais rabaissé bien bas. Et rien que pour ça, je me devais de survivre pour laver mon honneur.

Hélas, le bouclier, bien que résistant pour n'importe quelle attaque avait fini par trop se fissurer et l'attaque avait fini par passer au travers, ne laissant plus que l'air entre elle et moi.


BRAM !


J'avais reçu l'attaque en plein ventre, me faisant cracher un filet de sang. Heureusement, une bonne partie de l'attaque avait été amortie par le bouclier, j'avais encore une chance de braver la mort. L'attaque, lancinante, me lacérait les côtes et me frappait l'estomac. M'écroulant au sol, j'avais commencé à murmurer quelques mots.



-Tu... Tu es très forte. L'Empire m'as-tu dis ? M-merde... J'ai cru que vous étiez une autre armée, qui m'a pourchassé ces derniers temps... Désolé de la méprise, quel idiot je fais... J-je vous cherchais justement... J'ai jadis fait partie de la grandiose armée de Freezer et je cherchais à vous rejoindre... Pour la gloire du seigneur Freezer ! M'acceptes-tu au sein de ton r-régiment après cette preuve de ténacité ? C-ce serait un honneur...

Evidemment, tout cela n'était que du vent et ici, je cherchais juste à m'en sortir. Le ton se voulait très convaincant, cela fait des millénaires que je manipule les esprits faibles. Et j'espérais que mes paroles fassent mouche, comme à l'époque.
Je n'avais plus trop le choix, de toutes façons. Je gisais au sol, n'avais plus aucune force et étais très amoché. Mon corps ne réagissait plus et je ne savais pas si j'avais un trou béant dans le ventre ou pas. Je sentais mon dos me brûler, ma mâchoire saigner et mon ventre me lancer.
Elle pouvait me tuer si elle le voulait, mais je comptais sur l'esprit combatif des saiyen pour lui donner envie de me garder, grâce au courage montré. Voir lui donner l'envie de m'affronter à nouveau. Les saiyen savent ressentir le potentiel de leur adversaire et Alion en avait un gigantesque.
Voyons ce qu'il adviendra de moi... De nous...






_________________
Le problème avec les signatures, c'est que j'ai jamais d'idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[QUÊTE 1] La Colonie Disparue (Difficulté : ???)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Qui sera le plus fort de l'Univers ? :: Saison 3 Reboot :: Saison 3 :: Secteur du Froid :: Frieza X-
Sauter vers: